Accueil Geek Cinéma

Disney fait-il trop de suites ? Son PDG l’admet mais ne compte pas faire machine arrière

Le studio a d’ores et déjà prévu une multitude de suites dans son calendrier

disney-suite
ー Silvia Elizabeth Pangaro/ Shutterstock.com

Depuis plusieurs années, la firme aux grandes oreilles n’a pas lésiné sur les moyens, mettant en œuvre toutes sortes de préquels, suites et versions live de films animés. Un trop-plein de contenu qui finit par lasser les spectateurs et avec lequel le PDG semble d’accord, sans pour autant rétropédaler.

Trop de suites chez Disney ? Bob Iger donne son avis

La semaine dernière, Bob Iger, le grand patron de Disney, participait à un questions-réponses lors de la conférence DealBook pour le New York Times. Lors de cet événement, le PDG de la marque a évoqué les nombreuses suites produites par le studio ces dernières années. Autrefois connu et réputé pour ses histoires originales, Disney est depuis critiqué par les spectateurs pour son manque d’originalité. Et tel un résultat, ses chiffres au box-office témoignent d’une lassitude grandissante auprès du public.

Bob Iger a reconnu que le studio avait mis l’accent sur les suites de ses produits. Cependant, il a déclaré qu’il ne présenterait aucune excuse. De quoi comprendre qu’il ne regrette pas cette trajectoire entreprise par le studio ces derniers temps ?

« Je pense que je ne veux pas m’excuser d’avoir fait des suites. Certaines d’entre elles ont extraordinairement bien marché. Et ce sont aussi de bons films. Je pense qu’il doit y avoir une raison pour le faire, au-delà du commerce. Il faut avoir une bonne histoire. Et nous en avons fait trop. Cela ne veut pas dire que nous n’allons pas continuer à les fabriquer. »

De multiples suites prévues dans le calendrier

Disney n’est pas le seul studio à miser sur les suites et spin-off de marques connues. C’est le tout Hollywood qui, aujourd’hui, s’est converti à cette tendance. Pourtant, les suites de Disney n’ont pas réellement fonctionné au cinéma, tandis que, qualitativement, elles ont été très décevantes.

En 2023, Ant-Man et la Guêpe : Quantumania, Indiana Jones et le Cadran de la destinée ou encore le live-action La Petite Sirène n’ont pas été de grands succès au box-office, faisant par ailleurs perdre près de 900 millions de dollars à Disney.

La mise en chantier de tant de suites est bénéfique pour Disney dans le sens où il s’agit de marques et de personnages connus du grand public. La prise de risque est très limitée et Disney mise ainsi sur une formule sécurisée. La firme l’a prouvé à maintes reprises par le passé avec les suites réussies de Toy Story (le quatrième a engrangé 1 milliard de dollars au box-office mondial en 2019), par exemple.

Comme l’a admis Bob Iger, Disney ne semble pas près de changer de direction puisqu’il a récemment annoncé les sorties prochaines de Vice-versa 2, Deadpool 3, Captain America 4, Zootopie 2, les multiples suites d’Avatar, La Reine des neiges 3 et 4, Toy Story 5, le remake La Planète des Singes : Le Nouveau Royaume ou le spin-off Mufasa : Le Roi Lion.

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Messenger
Exit mobile version