— PAN Photo Agency / Shutterstock.com

Cette star que tous les producteurs de cinéma s’arrachaient il y a quelques années peine désormais à trouver du travail. Après avoir battu son ex-femme Amber Heard, s’être présenté complètement ivre sur des plateaux de tournage et après des affaires financières frauduleuses, Johnny Depp a dépassé les limites pourtant larges de ce que l’industrie du cinéma peut tolérer.

Une vedette à qui le cinéma tourne le dos

Avoir Johnny Depp dans son casting semble être un malheur plus qu’une aubaine, depuis les nombreux faux pas commis par la vedette de Pirates des Caraïbes. L’acteur, qui peut coûter jusqu’à 90 millions de dollars sur un film selon Forbes, n’attire plus les foules. Abusif et alcoolisé sur les plateaux, mêlé à des affaires financières frauduleuses révélées par Hollywood Reporter, violent avec sa femme, Johnny Depp est désormais fui par les boîtes de production qui le convoitaient.

Après la défaite du procès qu’il a mené contre son ex-femme, l’acteur a été poliment évincé du casting des Animaux Fantastiques par Warner, qui l’a remercié pour son travail passé. A l’aube du sixième opus de Pirates des Caraïbes, Disney divorce également avec la star de la saga, en ne lui concédant pas même un caméo de Jack Sparrow, c’est-à-dire une très courte apparition. Celui qui avait proposé de le faire apparaître, Jerry Buckheimer, producteur historique de Pirates des Caraibes, est peut-être le dernier de l’industrie du cinéma à encore supporter l’acteur.

Un film dont les valeurs tranchent radicalement avec l’image de Johnny Depp

Si la marque aux grandes oreilles a balayé l’idée sans hésiter, c’est peut-être aussi du fait de son ambition de féminiser le sixième volet de la saga. Disney souhaite en effet centrer l’histoire du prochain Pirates des Caraïbes autour d’un personnage féminin, qui sera interprété par Margot Robbie.

Icône de Scandale, le long-métrage féministe qui dénonce les oppressions vécues par les femmes dans les médias télévisés, puis protagoniste rebelle et indépendante dans Birds of Prey, Margot Robbie promet de donner une couleur féministe à la saga. Ce sera d’ailleurs la scénariste de Birds of Prey, Christina Hodson, qui sera aux commandes du script du prochain Pirates des Caraïbes. Parmi ces femmes fortes, inutile de souligner qu’une apparition de l’ex-mari d’Amber Heard aurait semblé de mauvais goût…

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Guenard Pierre Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Guenard Pierre
Invité
Guenard Pierre

EN MEME TEMPS faire un pirate alcoolisé lui va bien comme role, c’est peutetre une métaphore pour lui dire voila ce que t’es devenu …