Disney a conçu une pièce qui recharge sans fils tous les appareils électroniques qu’elle contient

Le transfert d’énergie sans fil existe, mais nécessite le plus souvent de placer l’objet à recharger très près d’une borne de chargement. En créant un prototype de salon dans lequel 10 objets électroniques distincts étaient placés, Disney Research a réussi à réaliser une distribution d’énergie omniprésente, sans fil à échelle ambiante. 

QUEL EST CE PROJET ?

 

Ce projet a poussé Disney Research à concevoir un prototype de salon, composé de 10 objets : un smartphone, une lampe, un ventilateur, une voiture RC, ainsi que six autres objets électroniques, alimentés sans fil, sans câbles nécessaires. Les objets dans le salon de Disney peuvent recevoir de la puissance en libre itinérance. Vous pouvez marcher dans la chambre avec un smartphone dans votre poche et il va commencer à charger.

 

QU’Y A-T-IL À L’INTÉRIEUR DE CETTE PIÈCE ?

 

Les murs, le plafond ainsi que le plancher sont faits de panneaux en aluminium. Au milieu de la pièce, un long tuyau en cuivre est dressé à la verticale. À mi-chemin du tube, une petite section a été découpée, pour placer dans cette fente une bague de 15 condensateurs.

ET À L’EXTÉRIEUR ?

 

Un générateur de signal émettant une tonalité à 1,32 MHz, ainsi qu’un amplificateur de puissance pour amplifier la tonalité, sont placés en dehors du salon. Un fil relie le signal de 1,32 MHz à l’anneau de condensateurs qui, avec le pôle de cuivre, produisent la résonance de cavité quasi-statique (QSCR) – le terme sexy que Disney utilise pour décrire le processus sous-jacent qui rend possible la technologie de transfert de puissance sans fil à échelle ambiante.

COMMENT ÇA MARCHE ? 

 

Lorsque tout est allumé avec l’enceinte en aluminium en place, la salle est remplie d’un champ magnétique uniforme qui peut être tapoté avec une bobine de fil, réglée pour résonner à la même fréquence. Cette bobine de réception est connectée à un couple de condensateurs, puis vers l’objet qui est alimenté sans fil.

CE SYSTÈME EST-IL EFFICACE ? 

 

L’efficacité du système est assez élevée, entre 40 et 95 %, en fonction de la position du récepteur dans la salle. En outre, une quantité étonnamment importante de puissance peut être pompée dans la pièce – environ 1900 watts – avant que le taux d’absorption spécifique (SAR), une mesure de la quantité d’énergie absorbée par le corps humain, atteigne des niveaux dangereux.

EST-IL DANGEREUX ?

 

Sur le plan de la sécurité, les chercheurs de Disney mettent en garde contre quelques problèmes. Tout d’abord, pour rester dans les limites SAR, aucun être humain ne peut se tenir à moins de 46 centimètres du poteau de cuivre. Ainsi, vous auriez besoin d’un mécanisme qui coupe automatiquement le système si quelqu’un se rapproche trop, ou encore un mur décoratif suffisamment épais autour du poteau, juste au milieu de la pièce.

QUELLES SONT LES LIMITES DU QSCR ?

 

Du fait que beaucoup de puissance est stockée dans l’enceinte métallique, plutôt que de se dissiper dans l’environnement, vous ne pouvez pas simplement continuer à pomper davantage de puissance. En d’autres termes, vous pouvez transmettre en toute sécurité une puissance sans fil de 1900 watts dans la pièce, mais seulement si des appareils dans la pièce reçoivent et utilisent environ 1900 watts. Les chercheurs notent qu’environ 100 watts de puissance peuvent être pompés en continu dans la pièce en toute sécurité – mais pour des quantités plus importantes, un système plus intelligent, avec une sorte de suivi en temps réel de la consommation d’énergie, serait nécessaire.

QUEL AVENIR POUR CE SYSTÈME ?

 

D’après les chercheurs, QSCR pourrait être utilisé à grande et petite échelle, de « petites pièces » à « grands entrepôts » , en utilisant potentiellement plusieurs pôles. Ils sont également convaincus que QSCR n’aura pas toujours besoin d’une salle en métal spécialement construite, notant que l’inclusion de quelques fenêtres et une porte ne semble pas « altérer de façon significative » les performances du système et que  » les panneaux modulaires ou conducteurs Peinture  » pourraient un jour être suffisants.


La terre est ma patrie et l’humanité, ma famille

— Khalil Gibran