anubis
— hemro / Shutterstock.com

La civilisation égyptienne a été fortement influencée par ses dieux, comme en témoigne notre connaissance de leur mode de vie, de leur culture et de leurs pratiques de momification. Avec de nombreuses divinités vénérées et leur fluctuation en fonction de l’emplacement de leurs adeptes, il s’agit d’une civilisation avec une longue histoire. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur un groupe particulier de personnages qui se sont distingués.

GEB
— © A worried citizen / Wikimedia Commons

10. GEB : le dieu de la terre

Geb est le dieu de la terre dans la mythologie égyptienne. Il fait partie de l’Ennéade d’Héliopolis, un groupe de neuf dieux primordiaux. Il est né de la séparation entre le ciel et la terre, personnifié par sa mère Tefnout et son père Shou. Il est aussi le frère et le mari de Nout, la déesse du ciel.

De son union avec Nout, il a eu quatre enfants : Osiris, Seth, Isis et Nephtys. Il est aussi considéré comme le père de Rê, le dieu du soleil, qui renaît chaque jour de Nout. Geb est représenté comme un homme à la peau noire ou verte, couché sous la voûte céleste. Il porte souvent une oie sur la tête, qui est le signe de son nom en hiéroglyphes.

Geb symbolise la fertilité et la végétation qui poussent sur son dos. Il est aussi le pourvoyeur des nourritures terrestres et le protecteur des morts. Son rire provoque des tremblements de terre. Il joue un rôle important dans le Livre des morts, car il accueille le cœur des défunts dans la salle du jugement d’Osiris.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments