En vue de coloniser Mars, Dubaï va bâtir un prototype de ville martienne dans le désert

Alors que la conquête de l’espace et la colonisation de planètes éloignées préoccupent de nombreux chercheurs, les Émirats Arabes Unis ont décidé d’aller plus loin dans le cadre de ces recherches. A Dubaï, une ville semblable à celle qui pourrait être installée sur Mars a été construite. Une première mondiale qui met la tête dans les étoiles mais qui fait également office de prototype.

POURQUOI CE DÉSIR DE CRÉER UNE VILLE « MARTIENNE » ?

Suite aux récentes découvertes réalisées sur le sol de Mars par Curiosity, notamment le fait qu’il y ait de l’eau et du bore à sa surface, les scientifiques s’intéressent de plus en plus à la conquête de la planète rouge. Coloniser cette planète et permettre aux humains d’y vivre compte parmi les projets les plus fous que l’Homme souhaite concrétiser. Et ce dernier a en partie été réalisé près de Dubaï grâce au soutien du gouvernement des Émirats Arabes Unis.

Le pays a en effet pour ambition de créer une « mini-ville » sur Mars d’ici l’an 2117. La date a beau être lointaine, le pays imagine déjà cette ville dans l’espace en faisant construire un prototype. Baptisé Mars Science City, il a coûté 140 millions de dollars et a pour vocation de « fournir un modèle viable et réaliste permettant de simuler la vie à la surface de Mars ». Les rênes de ce projet insolite ont été confiés à l’architecte Bjarke Ingels.

COMMENT SERA MARS SCIENCE CITY ?

Si créer les futures villes que nous habiterons sur Mars peut paraître complètement fou, l’idée est mûrement réfléchie. Destiné à réunir les meilleurs scientifiques au monde afin de créer la ville la plus réalisable possible, Mars Science City sera composé de plusieurs dômes interconnectés et équipés de laboratoires ayant pour objectifs de créer de l’eau, de la nourriture, de l’énergie et même de mener des essais agricoles dans les conditions de Mars.

Des préoccupations que les scientifiques pourraient également à terme régler sur Terre même si, à l’heure actuelle, la ville n’est encore qu’au stade de croquis de recherche.

UN PROJET AUX ALLURES DE TEST

Le projet a d’ailleurs été annoncé quelques jours avant qu’Elon Musk, patron de SpaceX, annonce que les premiers vols vers Mars incluant des robots comme passagers seraient lancés en 2022. Si ces tests sont concluants, Elon Musk souhaiterait d’ici 2024 effectuer les premiers vols habités en direction de la planète rouge. La ville s’inscrit donc dans cette volonté de faire de Mars la nouvelle destination à explorer pour l’Homme.

Le Sheikh Mohammed bin Rashid, premier ministre et chef de Dubaï, a évoqué lors de la présentation du projet l’ambition du pays en ce qui concerne la colonisation spatiale. «Nous croyons au potentiel de l’exploration spatiale et à la collaboration de partenaires et de leaders mondiaux afin d’exploiter les résultats de cette recherche et de ce mouvement qui cherche à répondre aux besoins des gens et à améliorer la qualité de vie sur terre. Nous cherchons à donner l’exemple et la motivation pour que d’autres participent et contribuent à la marche de l’humanité dans l’espace.»


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux