Des chercheurs ont créé une technologie capable d’imiter l’iris de l’œil humain !

C’est une première dans le monde de la science, des images de l’iris ont été recréées par une équipe de scientifiques. Présentés lors du sommet Black Hat, ces travaux remettent sérieusement en question les systèmes biométriques de sécurité.

Pourtant considérée comme un système de sécurité presque inviolable, la reconnaissance biométrique ne l’est plus tant que ça ! Des chercheurs ont réussi à recréer des images de l’iris humain, pouvant être associées à des codes d’une base de données. Un mécanisme qui serait en mesure de tromper la vigilance des systèmes biométriques de sécurité comme l’explique Javier Galbally, responsable de ce projet au sein du département Biometric Recognition Group-ATVS : « L’idée est de générer des images de l’iris et lorsque vous avez celles-ci, il vous suffit de les imprimer et les placer devant le système d’identification ». Des résultats à ne pas prendre à la légère puisque que la reconnaissance de l’iris est censée être plus sécurisée que celle par empreintes digitales. Alors que le système par empreinte digitale ne reconnaît que 20 à 40 points, l’iris peut pour sa part en reconnaître 240 ! Suite à cette reconnaissance, 5000 petits fichiers sont ainsi incorporés dans une base de données.

Ce système de sécurité, lié à l’œil humain, est encore peu répandu mais pourrait se développer rapidement de part sa fiabilité. Déjà à l’étude dans des prisons américaines, des aéroports ou encore dans les bureaux de chez Google, la reconnaissance de l’iris est jusqu’à maintenant le système le plus sécurisé. Même si ces chercheurs ont découvert un moyen de le contrer, le système de reconnaissance biométrique reste fiable puisque pour l’attaquer, il faudrait posséder les données originales du scanner pour en dégager la copie. Ce qui ne serait pas une partie de plaisir.

Êtes-vous impressionnés par cette avancée scientifique ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux