— puhhha / Shutterstock.com

La sensation de froid sur les dents est difficilement supportable pour un grand nombre de personnes. Si de nombreux produits dentaires sont proposés aux consommateurs pour atténuer le problème, rien n’est à cent pour cent efficace. Mais ce problème pourrait bientôt être résolu dans la mesure où les scientifiques ont enfin trouvé l’origine exacte de la sensibilité au froid au niveau des dents.

Des douleurs causées par une protéine capteur de froid

Les douleurs dentaires par exposition au froid peuvent survenir pour de nombreuses raisons. Une telle douleur peut notamment être ressentie si un individu souffre d’une carie dentaire non traitée, par exemple. La sensibilité dentaire au froid peut également être liée à l’érosion des gencives due au vieillissement, ou aux effets d’un traitement médical agressif. Dans certains cas, la cause d’une telle sensibilité n’est pas clairement connue. Mais cette énigme semble enfin avoir été résolue : les chercheurs de l’université de Harvard, du Massachusetts General Hospital et de l’Institut médical Howard Hughes ont découvert pourquoi le froid induit des douleurs dentaires et une hypersensibilité chez certains individus.

Selon l’étude publiée dans la revue Science Advances, c’est une protéine codée par le gène TRCP5 qui est en cause. C’est en effet ce gène capteur de froid qui transmet cette sensation gênante aux odontoblastes : les cellules qui forment la dentine, la coquille sous l’émail de la dent qui enveloppe la pulpe dentaire molle qui contient les nerfs et les vaisseaux sanguins. « Nous avons constaté que les odontoblastes, qui soutiennent la forme de la dent, sont également responsables de la détection du froid », a expliqué Jochen Lennerz, coauteur de l’étude, dans un communiqué.  

Les Romains se lavaient les dents à l'urine

L’huile de girofle comme remède à la sensibilité dentaire au froid

« Cette recherche apporte une nouvelle fonction à cette cellule, ce qui est passionnant du point de vue de la science fondamentale. Mais nous savons maintenant aussi comment interférer avec cette fonction de détection du froid pour inhiber la douleur dentaire », a ainsi précisé Lennerz. Pour aboutir à cette conclusion, les chercheurs ont mené leurs expériences sur des souris dont les molaires ont été forées sous anesthésie. Certaines souris de l’étude étaient normales, tandis que d’autres manquaient de TRCP5. Les chercheurs ont observé l’activité neuronale des souris lorsqu’une solution glacée était appliquée sur leurs dents.

Ils ont constaté que les souris dépourvues de TRCP5 ne manifestaient pas de signes indiquant qu’elles ressentaient de la douleur, ce qui n’était pas le cas avec les souris normales. « Nous avons maintenant la preuve définitive que le capteur de température TRCP5 transmet le froid via odontoblastes et déclenche l’inflammation des nerfs, créant de la douleur et une hypersensibilité au froid », a déclaré Lennerz. « Cette sensibilité au froid peut être le moyen pour le corps de protéger une dent endommagée contre des blessures supplémentaires », a-t-il également expliqué. Si l’expérience a été menée sur des souris, les chercheurs ont confirmé que la protéine TRCP5 est bien présente dans les dents humaines.

Partie très importante de l’étude : les chercheurs n’ont pas seulement réussi à déterminer l’origine de la sensibilité dentaire au froid, ils ont également réussi à déterminer comment la stopper. Et la solution au problème est très simple : l’huile de girofle. Ce produit accessible à tous contient un produit chimique appelé eugénol qui bloque le TRPC5. Quoi qu’il en soit, les chercheurs recommandent de ne pas se fier à l’automédication et aux produits « faits maison », et de toujours se référer à un dentiste surtout en cas de douleur intense et récurrente, a rapporté la BBC. Par ailleurs, il faut savoir que des dentifrices ainsi que d’autres produits dentaires à base d’huile de girofle existent déjà sur le marché, mais les chercheurs espèrent que leur étude permettra de trouver des formules encore plus efficaces.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de