Ce minuscule capteur intelligent placé sur votre dent vous aidera à rester en bonne santé

Des chercheurs de la Tufts University School of Engineering ont mis au point un capteur adhésif intelligent qui se fixe sur une dent et va analyser votre consommation d’alcool, de sel et de glucose. Les informations obtenues seront ensuite transmises à votre smartphone et analysées par une application.

 

Une technologie particulièrement innovante

Présenté dans la revue Advanced Materials, ce dispositif innovant permettra dans un futur proche d’analyser quotidiennement l’alimentation des personnes équipées, et évaluera également leur état physiologique. Mesurant 2 millimètres sur 2, ce minuscule capteur dentaire se compose de trois couches flexibles qui agissent comme une petite antenne. Bio-réactive, la couche centrale va analyser la composition de vos aliments en temps réel et transmettre ces informations sous formes d’ondes radio à l’application dédiée.

Dans les faits, cela va se traduire par une modification du spectre des ondes absorbées et transmises par le dispositif. Ainsi, lorsqu’un aliment entre en contact avec la couche centrale du capteur dentaire, sa structure électrique s’en trouve modifiée, ce qui permet à cette dernière de détecter et de quantifier différents nutriments (cette première version du dispositif détecte le glucose, le sel et l’alcool).

© Pixnio

 

Des possibilités quasi-illimitées

Les chercheurs de la Tufts University School of Engineering envisagent dans un futur proche de mettre au point des capteurs capables de repérer certains éléments chimiques fabriqués par l’organisme, et qui symbolisent un certain désordre physiologique. Ainsi, en détectant la présence et la quantité de corps cétoniques, il serait par exemple possible de détecter un problème de glycémie mal contrôlée chez les personnes diabétiques.

Cette innovation technologique n’en est qu’à ses débuts, et il serait en théorie possible de rendre sa couche bio-réactive sensible à la quasi-totalité des nutriments ! Comme l’explique le scientifique Fiorenzo Omenetto dans un communiqué de presse : « À l’heure actuelle, seule notre créativité limite les possibilités offertes par ce capteur dentaire ».

Bien évidemment, un tel capteur devra passer des essais cliniques prolongés avant de pouvoir être commercialisé. Et si les chercheurs envisagent évidemment un tel développement, ils n’ont pour l’heure fixé aucun délai.

© Pxhere

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux