Si de plus en plus de marques et fabricants se lancent dans une course effrénée à qui proposera la meilleure résolution de pixels possible, d’autres innovations sur la forme et l’ergonomie de nos écrans voient le jour. Aujourd’hui, nous souhaitons vous parler du premier moniteur ultra-large de 49 pouces embarquant une résolution QHD. Explications.

 

Une première sur le marché

Tout d’abord, il convient de présenter en long et en large les caractéristiques techniques du produit. Comme nous vous l’avons annoncé ci-dessus, le moniteur part sur un nombre de pixels culminant à une résolution immense de 5120 x 1440p, garantissant une qualité d’image à couper le souffle. L’ensemble est totalement incurvé sur 49 pouces et permet d’accoucher d’un produit ultra large.

Nous vous l’accordons, peu d’applications ou de vidéos sont disponibles dans un format aussi large, aussi horizontal. Cependant, sachez que les concepteurs ont mis en place un mode pour séparer le moniteur en deux espaces d’une résolution 16/9, soit le standard d’image actuel. Malgré tout, sa taille et sa résolution immense permettent également à l’utilisateur de jouer à n’importe quel jeu car il y a suffisamment de pixels verticaux pour proposer un résultat tout à fait proportionné, en dépit de son format peu commun.

Ce moniteur, nommé UltraSharp U4919DW, n’est en réalité pas véritablement destiné aux joueurs, ou aux créateurs de contenus artistiques. En effet, il ne possède pas d’HDR, sa fréquence de rafraîchissement est de seulement 60Hz, les modèles du marché actuel cherchant notamment 144Hz. Il n’y a pas de technologie de synchronisation d’images et la certification des couleurs n’est pas la meilleure. En comparaison, d’autres prototypes qui sortiront bientôt, comme chez Samsung, semblent mieux armés pour le marché des moniteurs de luxe.

Son avantage concerne plutôt les utilisateurs financiers et professionnels, qui ont besoin d’afficher et de travailler sur des documents types Excel de taille gigantesque. Mais également les personnes qui doivent travailler sous split-screen, c’est-à-dire en partageant leur écran en plusieurs fenêtres, dans la majorité des cas en quatre énormes fenêtres qui contiennent chacun de nombreuses données et dépassant fréquemment l’écran.

 

Une connectique parfaite

C’est logique et pourtant c’est une des premières choses que l’on remarque à l’utilisation de cet écran. Il y a beaucoup moins de boutons, si l’on rapporte le total à une addition de quatre écrans pour parvenir au résultat. Pour les professionnels, trop d’écrans rendent bien trop difficile la navigation et le changement de paramètres de luminosité, contraste ou de source d’image. Dell a choisi ici une approche simpliste : seulement 6 boutons sont présents sur le moniteur, ce qui rend le tout très efficace. Chacun d’entre eux correspondant à une fonction spécifique et établie, comme la saturation, teinte, alimentation ou encore la température de couleur.

Esthétiquement, ce moniteur ne se démarque pas tellement des autres prototypes de ce format. Large, très large même, il a par exemple le même jeu de couleurs noir sombre que les autres moniteurs UltraSharps de la même gamme, un socle on ne peut plus classique. La connectique est un avantage certain car on peut tout trouver : deux ports USB 3.0 sur lesquels on peut par exemple connecter sa souris, et vous pourrez également connecter deux machines sur le même écran ! La navigation est alors ultra simplifiée et c’est un des meilleurs moyens pour arriver à utiliser plusieurs ordinateurs sur le même poste. C’est également une des meilleures expériences multitâches du marché.

Dans la pratique, ceux ayant testé ce modèle estiment qu’il augmente le niveau de productivité. Que ce soit des jeux-vidéos, des documents Excel, des sites de réseaux sociaux comme Tweetdeck ou Facebook, vous traitez bien plus facilement et rapidement les informations qu’avec un écran normal. Dans certains jeux, comme League of Legends, cela se traduit même par un avantage certain sur les autres joueurs, puisque vous aurez un champ de vision complètement inédit, et vous verrez bien plus loin que vos adversaires. Sachez également que Windows 10, le dernier système d’exploitation made by Microsoft, gère bien la résolution de 5120×1440. Les icônes sont proportionnées, les éléments et les textes à l’image sont parfaitement adaptés.

Dans tous les cas, si vous souhaitez vous procurer cet écran d’un format 32:9, cela vous coutera environ 1200 € ! C’est un tarif à la fois excessif mais également incroyable, tant il bouleversera votre utilisation sur ordinateur et sera susceptible d’améliorer votre productivité.

YouTube

Si vous souhaitez vous procurer ce superbe moniteur, cliquez sur le bouton ci-dessous !

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de