© Jorge Blanco / Journal of Vertebrate Paleontology

Des chercheurs viennent de faire une nouvelle découverte parmi les dinosaures de la famille des abélisauridés en Patagonie. Ils ont effectivement mis la main sur une espèce jusqu’à présent inconnue et à l’ouïe bien plus développée. Explications.

Une nouvelle espèce découverte

Une nouvelle espèce de dinosaure similaire à un T. rex vient d’être découverte par des chercheurs en Patagonie, comme cela a été détaillé dans la revue Journal of Vertebrate Paleontology le 30 mars dernier. 

Celui qui fait peur” ou Llukalkan aliocranianus : voilà le surnom donné à ce dinosaure à l’ouïe plus développée que ses semblables. Il appartient à la famille des abélisauridés qui vivait dans le sud du Gondwana, territoire comprenant l’actuelle Amérique du Sud, l’Afrique, l’Australie, l’Antarctique et l’Inde. 

L’animal, dont la taille était à peu près celle d’un éléphant, a un étrange crâne ramassé avec des aspérités, sa tête devait donc avoir des bosses et des arêtes, comme certains reptiles actuels, par exemple le monstre de Gila ou certains iguanes”, comme l’explique le site Phys. Celui-ci poursuit : “La forme de son crâne permet de supposer qu’il avait une ouïe meilleure que la plupart des autres abélisauridés et semblable à celle des crocodiles d’aujourd’hui.

Une découverte importante 

Cette découverte est particulièrement importante parce qu’elle laisse entendre que les abélisauridés étaient divers et abondants dans toute la Patagonie comme des zones plus petites à l’époque du crépuscule des dinosaures”, explique le paléontologue de l’université de San Luis en Argentine et premier auteur de l’étude, Frederic Gianechini. 

Pour lui, plusieurs restes d’animaux de cette famille restent à découvrir. D’autres espèces inconnues, qui aideront à en connaître davantage sur l’évolution de ces espèces du passé, pourraient aussi être repérées. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de