— © YouTube

Deux entrepreneurs mexicains ont lancé une entreprise de cuir très avant-gardiste. Ce qui différencie essentiellement cette entreprise, c’est qu’elle est 100 % végane. En effet, le cuir produit n’est pas d’origine animale mais est fabriqué à partir de feuilles de cactus.

Desserto : le premier cuir végan au monde

Deux entrepreneurs du Mexique ont créé du cuir végétalien à partir de feuilles de cactus, et cela pourrait sauver des millions d’animaux dans le monde. Grâce à leur entreprise qu’ils ont nommée Adriano Di Marti, Adrián López Velarde et Marte Cázarez seraient ainsi les premiers à créer du cuir organique à partir de cactus nopal. En plus d’être végétalien, la production de leur cuir de cactus suit un processus biologique. En effet, ils n’utilisent pas de produits chimiques toxiques, de phtalates ou de PVC dans leur conception.

Par ailleurs, le cuir de cactus est au moins d’aussi bonne qualité qu’un cuir d’origine animale, et il est quasiment impossible de faire la différence entre les deux. La matière est flexible, respirante, et elle dure au moins dix ans. En plus, elle est partiellement biodégradable. Comme le cuir classique, le cuir de cactus peut être utilisé dans la maroquinerie, dans l’habillement, mais dans la fabrication de meubles ou même dans les accessoires automobiles.

Les deux entrepreneurs ont passé deux ans à mener des recherches pour perfectionner la fabrication et la production de leur cuir de cactus. La matière qui a été brevetée « Desserto » est composée de feuilles de cactus récoltées durablement tous les 6 à 8 mois. Le cactus utilisé est cultivé de manière biologique dans l’état du Zacatecas, au Mexique. Actuellement, les deux entrepreneurs possèdent deux hectares de terrain pour leur plantation de cactus nopal, mais ils ont déjà une capacité d’expansion de 40 hectares.

Un cuir végétalien, biologique, respectueux de l’environnement et à prix juste

Selon la description donnée par le site Web de l’entreprise : « Desserto est un cuir végétal hautement durable fabriqué à partir de cactus, souvent distingué par sa grande douceur au toucher, tout en offrant une grande performance pour une grande variété d’applications et en respectant les normes de qualité et environnementales les plus rigoureuses. » Ils ont également tenu à préciser que « l’objectif est d’offrir une alternative durable et sans cruauté, sans produits chimiques toxiques, phtalates et PVC ».

Pour assurer un minimum d’impact environnemental pour la fabrication du Desserto, sa production ne nécessite qu’une quantité minimale d’eau. « L’idée d’utiliser cette matière première a été prise en compte parce que cette plante n’a pas besoin d’eau pour se développer, et il y en a beaucoup dans toute la République mexicaine. En outre, symboliquement, il représente l’ensemble des Mexicains, et tout le monde le sait », a notamment expliqué López Velarde durant une interview avec Fashion United.

Plus intéressant encore, le cuir Desserto est vendu au même prix que le cuir d’origine animale. Il est à savoir que le cuir de l’entreprise Adriano Di Marti a été présenté avec succès lors de la dernière édition de l’International Leather Fair Lineapelle, qui a eu lieu en octobre dernier à Milan, en Italie. Par ailleurs, Desserto a également été nominé au Green Product Award, a rapporté VegNews. Pour l’instant, l’entreprise fabrique elle-même divers produits à partir du Desserto, mais les deux entrepreneurs espèrent développer suffisamment leur business pour pouvoir fournir d’autres acteurs majeurs dans divers secteurs.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
19guy51 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
19guy51
Membre
19guy51

Alors, on déforesterait pour faire pousser des cactus.
Et le résultat serait du même ordre que pour l’huile de palme.