— © Cruise Origin / General Motors / Honda

C’est une évidence, les voitures autonomes sont les véhicules que nous verrons immanquablement dans un futur plus ou moins proche. Les constructeurs automobiles l’ont bien compris, et c’est au tour de General Motors et de Honda de dévoiler leur modèle de voiture sans chauffeur.

Une voiture sans conducteur ni pédales ni volant

Cruise, une filiale de General Motors, a présenté son premier véhicule spécialement conçu pour fonctionner sans chauffeur à bord lors d’un événement à San Francisco. Honda a également participé à la conception de la voiture en lui fournissant son moteur. Le véhicule électrique autonome, que GM a appelé Cruise Origin, a la particularité de ne pas avoir de commandes manuelles comme des pédales ou un volant.

Pour ne rien oublier, il n’y a ni rétroviseur ni essuie-glace sur ce véhicule, et il n’y a pas non plus de siège conducteur. En fait, le design du véhicule ne rappelle en rien les modèles de voitures classiques, dans la mesure où les sièges sont disposés face à face pour favoriser l’interaction entre les passagers et pour assurer leur confort. La voiture est électrique et elle a été imaginée pour procurer un maximum de confort et de commodité.

Le taxi autonome Cruise Origin : une navette de covoiturage écologique

Si l’on devait décrire le Cruise Origin, il correspondrait plus à une navette qu’à une voiture. Par ailleurs, le directeur de Cruise, Dan Ammann, a expliqué dans un communiqué de presse que le Cruise Origin était plus destiné à être un véhicule de covoiturage, plutôt qu’une voiture personnelle et individuelle. Par rapport à cela, le Cruise Origin est un véhicule à six sièges, très spacieux, permettant même aux passagers d’étirer les jambes.

— © Cruise Origin / General Motors / Honda

Si General Motors et Cruise sont à l’origine de la conception du véhicule, toute la partie ingénierie sera réalisée par Honda. Pour l’instant, aucune date n’a été révélée quant au début de la conception du véhicule ni quand il serait potentiellement disponible sur le marché. Il faut également savoir que le Cruise Origin devra d’abord obtenir une autorisation de la National Highway Traffic Safety Administration pour pouvoir circuler sur la voie publique.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de