— Mirek Kijewski / Shutterstock.com

Les animaux les plus bruyants du monde ne sont pas forcément ceux auxquels on pense. Lors de la parade nuptiale, le paon exerce avec son éventail de plumes un puissant signal sonore dans les ultra basses fréquences qui a l’avantage de se propager en silence et très loin. Cette parade est l’une de plus belles et mystérieuses. Mais saviez-vous que le cri du paon fait littéralement vibrer la femelle ?

Cette découverte a été faite par des chercheurs de l’université de Haverford, en Pennsylvanie. Lorsque le paon secoue ses plumes, celles-ci provoquent un bruit destiné à attirer l’attention de la femelle. Les plumes du mâle sont secouées environ 25 fois par seconde et vibrent alors à la manière des cordes d’une guitare. Les ocelles, c’est-à-dire les motifs en forme d’yeux sur le plumage, restent immobiles tandis que la tige oscille à une fréquence moyenne de 25,6 Hz, soit juste au-dessus de la limite inférieure de l’audition humaine, qui est évaluée à 20 Hz.

Lorsqu’il fait la roue, ses plumes vibrent et produisent une onde qui se transmet jusque sur la crête de la femelle qui, composée de petites plumes appelées filoplumes qui fonctionnent comme des capteurs très sensibles, vibre à son tour. Mais leur réponse est optimale dans la gamme de fréquence correspondant à celle émise par les vibrations du mâle. La crête des paonnes vibre alors à la même fréquence que les plumes du mâle.

Reste à savoir quel est le rôle exact de ces vibrations dans le jeu de séduction !

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de