6. Le poisson-vipère

En apparence, le poisson-vipère possède une longue épine dorsale dotée d’un photophore qui est un organe produisant de la lumière. S’ajoutent à cela les crocs qui ne tiennent pas dans sa bouche, mais sont recourbés à ses yeux. En nageant très vite, il se sert de ses dents recourbées pour blesser ses victimes. De tout ce qui précède, le poisson-vipère est qualifié de prédateur le plus féroce des eaux profondes.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de