— Mihai Surdu / Shutterstock.com

Les deepfakes sont des vidéos préalablement modifiées numériquement. Elles permettent, grâce à une IA, de placer un visage sur un autre visage. Au cœur de l’actualité, elles impressionnent et divertissent. Néanmoins, cette technologie peut avoir une influence néfaste et est à l’origine de beaucoup de préoccupations, d’autant plus que n’importe qui peut désormais créer des deepfakes d’une qualité qui dépasse l’entendement.

Dans la vidéo ci-dessus, le Dr Károly Zsolnai-Fehér’s vous explique que n’importe qui peut désormais créer des deepfakes. Afin d’utiliser cette technique, il vous explique qu’il vous suffit de vous filmer et d’y ajouter le visage de votre choix. Dans un deepfake, plusieurs mouvements sont retranscrits, tels que ceux de la tête, de la bouche ou des yeux. Mais, il est également possible de faire bouger l’intégralité du corps.

Par ailleurs, il existe aujourd’hui de nombreuses techniques pour créer des deepfakes. L’une d’entre elles consiste par exemple à additionner plusieurs repères du visage ou une pose particulière d’une vidéo de la personne choisie. Cette dernière ne nécessite aucune connaissance particulière en matière de retouche d’image. Cette technique est donc très générale. Il est également possible de créer un deepfake de grande qualité à partir d’une seule photo du visage sélectionné, ou de nous faire danser comme des professionnels. Vous pouvez également faire cela avec des images d’animaux et de personnages ou encore réaliser une animation d’un robot à partir d’une seule séquence préalablement filmée.

C’est un réseau neuronal qui permet de générer toutes ces informations. Celui-ci parvient à identifier quels genres de mouvements et de transformations ont été faits dans une vidéo. Il arrive alors à créer automatiquement un deepfake.

« Je pense que la première étape est d’informer le public que ces deepfakes peuvent désormais être créés rapidement et avec peu de moyens et qu’ils n’ont plus besoin d’un scientifique diplômé. Si cela peut être fait, c’est de la plus haute importance que nous le sachions tous« , explique notamment Károly Zsolnai-Fehér’s.

Face à cela, êtes-vous bientôt prêt à vivre dans un monde où il sera très difficile de distinguer le vrai du faux ? Avez-vous peur de la prolifération des deepfakes ?

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de