— Melinda Nagy / Shutterstock.com

Nombreux sont ceux qui restent sceptiques quant à l’efficacité et à l’utilité des vaccins contre le Covid-19. Pourtant, sans ces vaccins, le nombre de victimes de la maladie aurait été beaucoup plus important. Selon une nouvelle étude, ces vaccins ont permis de sauver près de 20 millions de vies en 2021.

Une inégalité dans l’accès aux vaccins dans le monde

Depuis la découverte du Covid-19 en 2019, la maladie a officiellement infecté plus de 544 millions de personnes à travers le monde, et a causé plus de 6,33 millions de décès. Heureusement, les premières doses de vaccin – hors essais cliniques – pour prévenir la maladie ont commencé à être administrées au mois de décembre 2020. Actuellement, il est estimé que 12 milliards de ces vaccins ont été administrés dans le monde, et plus de 60 % de la population mondiale a été complètement vaccinée contre le Covid-19.

Selon une étude réalisée par les chercheurs de l’Imperial College de Londres, cela a permis de sauver 19,8 millions de vies l’année dernière. D’après les résultats de l’étude publiée dans la revue Lancet Infectious Diseases, beaucoup plus de vies auraient même pu être sauvées si la distribution des vaccins avait été répartie plus équitablement dans le monde. En effet, les chercheurs ont estimé que davantage de décès ont été évités dans les pays riches, avec 12,2 millions de personnes sauvées dans les pays à revenu élevé et moyen supérieur.

Cela met en évidence la disparité de l’accès aux vaccins dans le monde. L’étude a notamment estimé que 599 300 décès supplémentaires auraient pu être évités si l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait atteint son objectif de vacciner 40 % de la population dans chaque pays en fin d’année 2021. La vaccination aurait en effet pu permettre d’éviter un décès sur cinq dans les pays à faible revenu, ont déclaré les chercheurs dans un communiqué. Malheureusement, l’objectif de l’OMS n’a pas été atteint puisqu’un taux de vaccination inférieur à 10 % peut encore être observé dans de nombreux pays pauvres.

— SHISANUPONG1986 / Shutterstock.com

La communauté scientifique s’accorde sur l’utilité et l’efficacité des vaccins

Quoi qu’il en soit, cette étude démontre l’utilité et l’efficacité des vaccins contre le Covid-19. Plus précisément, les chercheurs ont estimé que 79 % des décès évités sont dus à la protection directe octroyée par les vaccins contre les formes graves de la maladie. Les 4,3 millions de décès évités restants sont liés à la réduction de la transmission du virus et à la réduction des charges pesant sur les systèmes de santé. Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs ont utilisé un modèle informatique pour suivre les rapports de décès dus au Covid-19 dans 185 pays et territoires entre décembre 2020 et décembre 2021.

Les analyses ont été comparées à un scénario hypothétique alternatif dans lequel aucun vaccin n’a été administré. Dans ce scénario, il a été estimé que le Covid-19 aurait potentiellement causé 31,4 millions de décès. Notons que l’analyse a pris en compte la variation des taux de vaccination entre les pays, ainsi que les taux d’efficacité des différents vaccins. C’est ainsi que les chercheurs ont pu montrer que les vaccins ont permis d’éviter 4,2 millions de décès dus au coronavirus en Inde, 1,9 million aux États-Unis, 1 million au Brésil, 631 000 en France et 507 000 au Royaume-Uni.

Notons tout de même qu’il existe des limites à l’étude. Par exemple, la Chine n’a pas été prise en compte à cause des restrictions très strictes imposées par le pays. L’étude n’a pas non plus tenu compte de l’impact des autres mesures de lutte contre la propagation du virus. Une autre étude dirigée par Ali Mokdad, de l’Institute for Health Metrics and Evaluation de Seattle, a notamment estimé que le nombre de décès évités grâce aux vaccins est de 16,3 millions. Quels que soient les chiffres, il est cependant indéniable que ces estimations témoignent des effets salvateurs des vaccins. « Nous pouvons être en désaccord sur les chiffres en tant que scientifiques, mais nous convenons tous que les vaccins contre le Covid-19 ont sauvé de nombreuses vies », a déclaré Ali Mokdad à CBS News.

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Hannibal
Hannibal
1 mois

C’est cela oui… L’effet pourrait très bien avoir été que les vax anticovid ont tués 20 % de plus que la moyenne que ce genre d’article scientifique torchon ferait croire l’inverse. Très fort.