— Fotofermer / Shutterstock.com

Trois ans après l’interdiction des sacs plastiques, les cotons-tiges en plastique sont également bannis des rayons. La loi sur la biodiversité interdit effectivement la commercialisation de ces petits bâtonnets ouatés en plastique depuis le 1er janvier 2020. Si certaines entreprises risquent d’être prises au dépourvu avec cette nouvelle interdiction, l’entreprise Lemoine a de son côté anticipé cette éventualité il y a bien longtemps. Elle propose notamment des cotons-tiges en papier depuis trois ans.

L’entreprise française produit quotidiennement 10 millions de cotons-tiges à Caligny. Selon Sébastien Mauny, responsable projets et développement chez le groupe Lemoine, l’usine produirait un total de 500 000 boîtes par jour. Pour arriver à une telle capacité de production, le groupe a dû adapter les machines existantes et développer de nouveaux procédés de fabrication.

Les premiers clients de la firme étaient localisés en Allemagne et en Grande-Bretagne. Aujourd’hui, elle est présente dans 65 pays à travers le monde et ne compte pas s’arrêter en si bonne voie. Après avoir installé une usine aux Philippines, le groupe souhaite également s’étendre en Espagne et au Mexique afin de conquérir le marché américain, ce qui est pour l’instant son objectif principal.

Notons qu’en dehors des cotons-tiges, les assiettes et gobelets en plastique sont également interdits depuis le 1er janvier 2020. Cependant, les points de vente peuvent encore écouler leurs stocks pendant six mois.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de