98 % de l’électricité du Costa Rica a été fournie par les énergies renouvelables en 2016

D’après l’Institut Costaricain d’Électricité, les énergies renouvelables ont fourni 98,1 % de l’électricité du pays en 2016, un véritable exemple à suivre. 

C’est le site Mashable qui a rapporté ces chiffres de l’Institut Costaricain d’Electricité (ICE) et ils ont de quoi redonner de l’espoir pour notre belle planète. Ce pays d’Amérique centrale a en effet réussi à tenir près des deux tiers de l’année grâce aux énergies propres et en utilisant ses énergies fossiles le moins possible.

Costa_Rica_Playa_Tamarindo_and_Rivermouth_2007_Aerial_Photograph_Tamarindowiki_01

À titre de comparaison, l’Union Européenne vise à combler 20 % de sa production finale brute d’énergie par des énergies renouvelables et ce, d’ici 2020. Quant à la France, elle s’est engagée à ce que 32 % de sa consommation brute provienne des ressources renouvelables pour 2030, contre 14 % à l’heure actuelle. Autant dire que les chiffres du Costa Rica ont de quoi faire fantasmer !

Afin de fournir de l’électricité aux 5 millions d’habitants que compte le pays, plusieurs ressources ont été sollicitées telles que les installations hydrauliques, alimentées par les multiples cours d’eaux et la saison des pluies, les centrales géothermiques, les éoliennes, la biomasse et le solaire. Ces chiffres impressionnants sont tout de même à relativiser car le Costa Rica est avantagé par sa superficie réduite ainsi que par son climat favorable.

volcan-costa-rica

Il reste cependant un des acteurs majeurs en termes de politique environnementale et ce n’est pas près de s’arrêter. Le pays a en effet fait construire la plus grande centrale hydroélectrique d’Amérique Centrale en mars dernier et compte bien se doter d’une septième centrale géothermique d’ici 2019. Le Costa Rica peut ainsi se targuer d’avoir la meilleure couverture électrique d’Amérique latine ex æquo avec l’Uruguay, avec un chiffre de 98,1 % d’énergie renouvelable. Reste à savoir s’il réussira à faire encore mieux en 2017 !


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux