cryogénisés
― Fer Gregory / Shutterstock.com

La conservation du corps dans un sommeil éternel pour un réveil prochain dans un monde plus merveilleux encore que celui connu jusqu’alors ? Non, je ne vais pas vous parler de la Belle au bois dormant mais bien d’un projet scientifique visant à rendre les hommes immortels : la cryogénisation. Mais au fond, les corps humains peuvent-ils vraiment être cryogénisés ? C’est du moins ce dont est persuadée la première installation cryogénique d’Australie, ouverte cette année.

Un rêve ou un futur possible réservé aux élites

Southern Cryonics est la première et unique installation de cryogénie en Australie. Lorsqu’elle sera opérationnelle, elle offrira aux gens la possibilité – moyennant d’importantes finances – de préserver leur corps à -196 °C, dans l’espoir que la technologie médicale future sera en mesure de réparer les dommages accumulés par le vieillissement et la maladie au niveau moléculaire. L’objectif final ? Rétablir la santé du patient et surtout… le réveiller !

A ce jour, l’entreprise Southern Cryonics – utopique ou dystopique c’est selon la morale de chacun – compte déjà 32 membres. La technique étant très onéreuse – comptez plus de 20 000 euros minimum selon les sociétés – elle reste pour le moment un rêve accessible aux gens les plus aisés.

Quel est le processus de la cryogénisation ?

Rien de plus simple ! Enfin, reste à voir si cela peut véritablement fonctionner… Une fois la mort légalement déclarée, le corps est « stabilisé » afin de fournir au cerveau suffisamment d’oxygène et de sang pour préserver le minimum de fonctions vitales. Il sera ensuite empaqueté dans de la glace et de l’héparine sera injectée. Cette dernière est un anticoagulant qui permet d’éviter que des caillots sanguins se forment et ruinent le processus.

glace

L’eau sera ensuite retirée des cellules du corps et remplacée par un produit chimique à base de glycérol appelé cryoprotecteur (ou antigel humain). Le corps sera ensuite refroidi sur de la glace sèche jusqu’à ce qu’il atteigne -130 °C, puis il sera placé dans un récipient à l’intérieur d’un réservoir métallique plus grand, qui sera rempli d’azote liquide pour maintenir le corps à une température d’environ -196 °C.

La cryoconservation cellulaire existe déjà !

Il apparaît que la cryoconservation de certains types de matériaux cellulaires existe déjà. Elle est même courante depuis les années 1950. Les scientifiques savent ainsi préserver par ce procédé les gamètes, les globules rouges et même les cellules cancéreuses.

Mais c’est tout ! A ce stade, les chercheurs n’ont pas encore trouvé le moyen de conserver des organes même très simples, alors cryogéniser un corps humain relève d’un défi pour le moment inatteignable. L’enjeu serait de répondre aux besoins de trop de types de cellules différentes.

Pour le moment, faire comme la Belle au bois dormant est un rêve. Par ailleurs, saviez-vous qu’en Arizona, 199 personnes cryogénisées attendent de revenir à la vie ?

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments