— NARUCHA KLINUDOM / Shutterstock.com

À travers le monde, des cas d’animaux infectés par le coronavirus ont été signalés, notamment chez des chiens et même des tigres et des lions. En ce qui concerne particulièrement les États-Unis, les premiers animaux domestiques chez lesquels a été détecté le virus sont deux chats qui vivent à New York.

Les premières contaminations chez des animaux de compagnie aux États-Unis

Deux chats de compagnie dans l’État de New York ont ​​été testés positifs au coronavirus. Cela marque les premiers cas confirmés chez les animaux de compagnie aux États-Unis, ont déclaré les responsables fédéraux dans un communiqué. Les deux animaux, qui proviennent de régions distinctes de New York, présentaient des symptômes respiratoires bénins et devraient se rétablir aisément. Quoi qu’il en soit, le département américain de l’Agriculture et les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont recommandé la prudence aux propriétaires d’animaux domestiques.

Afin de protéger les animaux de compagnie, les CDC recommandent notamment de les garder à l’intérieur. Il faut également les empêcher d’interagir avec des personnes et d’autres animaux en dehors du ménage. Par ailleurs, il est aussi recommandé que les personnes affectées par le coronavirus pratiquent la distanciation avec leurs animaux domestiques et en s’assurant de porter un masque lorsqu’il est absolument nécessaire de s’approcher d’eux.

Quant à la manière dont ces chats ont été infectés, l’un aurait attrapé le virus de son propriétaire, qui a également été testé positif au Covid-19. Les autorités pensent que l’autre chat a été infecté par un membre du ménage asymptomatique ou légèrement malade, ou par contact avec un voisin infecté. En ce qui concerne le premier cas, un autre chat était également présent dans le ménage, mais ce dernier est resté en parfaite santé, a rapporté CNN.

Peu de risque de transmission d’animaux à humains

Ces nouveaux cas d’infections de Covid-19 chez des animaux renforcent ainsi le fait que les humains peuvent bel et bien leur transmettre la maladie. Cependant, jusqu’à présent, rien ne montre que les animaux peuvent transmettre à leur tour le virus aux humains. Le Dr Anthony Fauci, le plus éminent spécialiste des maladies infectieuses aux États-Unis, a tout de même expliqué que cela restait tout à fait possible. Par ailleurs, le Dr Casey Barton Behravesh, une responsable des CDC, a enjoint à la population de rester calme. « Nous ne voulons pas que les gens paniquent. Nous ne voulons pas que les gens aient peur des animaux de compagnie ou se précipitent pour les tester en masse. Il n’y a aucune preuve que les animaux jouent un rôle dans la propagation de cette maladie aux gens », a-t-elle déclaré à Associated Press.

À noter que si ces deux chats sont les premiers animaux domestiques à être infectés par le coronavirus aux États-Unis, dans le genre animal en général, ils ont été précédés par des lions et des tigres d’un zoo du Bronx. Ces derniers ont été affectés par un gardien de zoo qui souffrait du coronavirus. Au niveau mondial, les deux chats ont également été précédés par un chien à Hong Kong qui a également été testé positif au coronavirus. Ce qui est rassurant, cependant, c’est que les animaux infectés par la maladie ne présentent que peu ou pas du tout de symptômes.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de