Désormais, les mineures de moins de 15 ans auront accès gratuitement à une contraception. L’Assurance Maladie s’est engagée à prendre en charge les frais à 100 % liés à la contraception. Un décret publié le 27 août au Journal officiel confirme cette mesure.

C’est officiel, la contraception pour les jeunes filles de moins de 15 ans est gratuite depuis le vendredi 28 août. Il s’agit d’une mesure inscrite sur le budget de la Sécu pour l’année 2020. Après la publication du décret dans le Journal officiel, les mineures peuvent désormais repartir gratuitement avec une contraception sans devoir s’acquitter du « ticket modérateur », indique l’Assurance Maladie. Ce dernier concerne les consultations de médecins ou de sages-femmes, les examens biologiques, les médicaments et les dispositifs contraceptifs.

Cette mesure fait suite à la gratuité accordée en 2013 pour les filles de 15 à 17 ans uniquement pour les pilules de première et de deuxième génération. Cette gratuité a permis de baisser le taux d’IVG de 9,5 à 6 pour 1000 entre 2012 et 2018, selon la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques.

― suriyachan / Shutterstock.com

Pour que le décret soit validé, le gouvernement a précisé fin 2019 que « chaque année, près de 1.000 jeunes filles de 12 à 14 ans sont enceintes en France » dont « 770 [grossesses] se concluent par une IVG ». En effet, jusqu’à maintenant, les mineures de moins de 15 ans devaient payer leurs contraceptifs « ce qui peut constituer un frein (…) pour des publics souvent en situation de fragilité ».

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de