bébé contact peau

Les médecins recommandent aux mères de pratiquer le contact peau à peau avec leur nouveau-né depuis longtemps. Aujourd’hui, cette pratique est également recommandée aux pères et aux autres membres de la famille. Plusieurs études scientifiques démontrent que cela a plusieurs avantages.

Moins de stress pour le père

Le contact peau à peau est également appelé soin kangourou, car il est similaire à la façon dont les kangourous réchauffent leurs petits. Dans une étude, les scientifiques ont mesuré le niveau de cortisol, une hormone du stress, et la pression artérielle chez les pères des nouveau-nés. Résultats : pendant le contact peau à peau, leur niveau de stress était beaucoup moins élevé.

« Je pense qu’après tout le stress, quand j’ai un contact peau contre peau, je peux en fait me calmer un peu. Je m’assieds et me détends, je peux câliner mon enfant et c’est juste un peu un endroit heureux pour moi comme pour lui pour se calmer », a témoigné un père, interrogé dans le cadre d’une autre étude sur le même thème.

bébé contact peau
— Nikolay Litov / Shutterstock.com

Une pratique recommandée par les médecins

Dans une autre étude, les scientifiques se sont concentrés sur la relation d’attachement entre le père et le nouveau-né. Pour cela, ils ont suivi plusieurs sujets dans un hôpital universitaire régional et une maternité dans le nord de Taïwan. Ils ont conclu que pratiquer le contact peau à peau avec le nouveau-né permet d’améliorer les interactions entre les sujets et de renforcer le lien père-enfant.

Les scientifiques notent que prodiguer des soins kangourous à leur bébé peut se révéler difficile pour certains pères. Cependant, cette pratique est fortement recommandée par les médecins, car il s’agit d’un moyen précieux d’éviter que le père ne s’en tienne au rôle de spectateur lors de l’accouchement.

Enfin, les chercheurs notent qu’il est nécessaire de mener davantage de recherches sur cette pratique. Cependant, les études menées jusqu’à présent démontrent qu’il s’agit d’un « langage silencieux d’amour » dans l’environnement difficile des unités de soins intensifs néonatals. Pour aller plus loin, découvrez quels changements s’opèrent chez les hommes qui deviennent pères.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments