― Sergey Mironov / Shutterstock.com

L’une des plus grandes inquiétudes des patients qui doivent se faire opérer sous anesthésie générale est de se réveiller ou de ressentir de la douleur pendant l’opération. Dans une récente étude, des scientifiques ont cherché à mieux comprendre le fonctionnement de l’anesthésie.

Une étude pour mieux comprendre le fonctionnement de l’anesthésie

Rester conscient sous anesthésie est beaucoup plus courant que nous ne le pensons, selon une étude publiée dans la revue British Journal of Anaesthesia.

Les scientifiques indiquent que le fonctionnement de l’anesthésie générale a encore une part de mystère pour l’Homme. Cette nouvelle étude démontre pourtant que la conscience connectée, le fait de réagir à son environnement sous anesthésie générale, est un phénomène courant lors des opérations chirurgicales.

Les effets de l’anesthésie générale sur les patients sont différents en fonction de leur sexe et de leur âge. Comme les jeunes adultes sont plus susceptibles de faire l’expérience de la conscience connectée, les chercheurs ont choisi d’observer 338 jeunes adultes âgés de 18 à 40 ans pour leurs recherches.

— anek.soowannaphoom / Shutterstock.com

Plusieurs patients répondent aux commandes sous anesthésie

Les chercheurs ont demandé aux patients de serrer la main une fois s’ils comprenaient ce qu’on leur disait, et deux fois s’ils souffraient, après l’intubation trachéale. Résultat : 11 % des jeunes adultes, soit un jeune adulte sur dix, sous anesthésie générale ont fait l’expérience de la conscience connectée.

L’étude montre également que ce phénomène touche plus de femmes que d’hommes. En effet, 13 % des femmes sous anesthésie ont répondu aux commandes, contre seulement 6 % des hommes. En outre, elle montre que les patients sont moins susceptibles de faire l’expérience de la conscience connectée lorsqu’un niveau continu d’anesthésiant est maintenu après l’intubation.

Enfin, les auteurs de l’étude notent que les patients n’ont pas à avoir peur avant leur opération chirurgicale, car très peu de personnes se souviennent de cette expérience à leur réveil.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments