Des scientifiques de Harvard auraient localisé la conscience dans le cerveau humain

Longtemps mystérieuse d’un point de vue scientifique, la conscience fait pourtant pleinement partie de notre activité cérébrale. Savoir de quoi elle dépendait d’un point de vue neurologique était l’un des sujets de recherches d’une équipe de Harvard. Ils affirment aujourd’hui l’avoir trouvée en étudiant des patients dans le coma. Une découverte qui pourrait permettre d’aider les patients dans un état végétatif.

Petite voix intérieure qui nous fait réfléchir et élément important indiquant une activité cérébrale, la conscience est un élément difficile à définir. Liée à la fois au milieu de de la philosophie, de la psychanalyse ou encore de la médecine, elle était cependant un mystère car les spécialistes ignoraient jusqu’alors de quoi elle dépendait. Une équipe de chercheurs de l’université de Harvard a réussi, en observant 36 patients (dont 12 dans le coma et 24 conscients), à localiser l’emplacement exact de la conscience. Celle-ci est en réalité divisée en 2 éléments distincts. Leur travaux ont été présentés dans la revue Neurology.

conscience-cerveau

En anglais, il existe  2 mots pour définir la conscience, qui sont également 2 termes utilisés en psychothérapie et en neurologie. On trouve tout d’abord l’awareness (conscience) qui est une conscience de soi directement liée à ce que vit le corps et aux émotions que l’on peut ressentir et l’arousal (l’éveil) qui est tout simplement l’état d’éveil. Ces 2 éléments forment la « consciousness » qui est, quant à elle, liée à la réflexion. La transition entre la conscience et l’éveil est ce que l’on appelle communément la prise de conscience.

Si la partie dédiée à l’éveil était déjà localisée dans le tronc cérébral, celle de la conscience était encore inconnue jusqu’à la découverte des chercheurs de Harvard. Ceux-ci ont constaté qu’une petite région du tronc cérébral, le tegmentum, était liée à la conscience en étudiant les patients dans le coma. Dix d’entre eux présentaient en effet des lésions dans cette zone. Un seul des patients conscients présentait également des lésions similaires. Cette région a permis de définir à quelles connexions cérébrales la conscience était liée, à savoir l’insula antérieure ventrale (une partie extérieure du cerveau) et le cortex cingulaire antérieur prégénual (qui se trouve près du centre de l’organe).

conscience-cerveau-coma

 

Découvrez cette interview très intéressante réalisée par Futura Sciences au sujet de la conscience : 

Pour vérifier leur théorie, les chercheurs ont réalisé des IRM fonctionnelles sur 45 patients étant soit dans le coma, soit dans un état végétatif. « Pour la première fois, nous avons trouvé un lien entre la région du tronc cérébral impliquée dans l’éveil et les régions impliquées dans l’awareness, deux conditions préalables à la conscience. Beaucoup de preuves ont été réunies pour montrer que ce réseau joue un rôle dans la conscience humaine » a expliqué Michael Fox, l’un des auteurs de l’étude. Une telle découverte pourrait à l’avenir permettre de réveiller les patients dans le coma et soigner leurs lésions.


Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres.

— Johann Wolfgang von Goethe