― dwphotos / Shutterstock.com

Dès mars, les villes de Paris et Marseille vont mettre en place des concerts tests si la situation sanitaire s’améliore. La ministre de la Culture parle en détail de ce projet, qui fait rêver les Français.

Un retour à la réalité est-il bientôt possible ? C’est ce que semble annoncer la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sur LCI. Marseille et Paris ont été choisies pour accueillir des concerts tests qui doivent permettre de comprendre l’impact du brassage de plusieurs centaines de personnes. Les shows sont en collaboration avec l’INSERM.

Toutefois, les 2 000 spectateurs attendus à Marseille devront se faire tester avant et après les deux shows prévus (IAM est une des têtes d’affiche), mais également profiter du spectacle en étant assis et masqués. L’expérience doit se tenir fin mars. Idem à Paris où 5 000 spectateurs devraient assister à un concert du groupe Indochine au mois d’avril, selon Le Figaro.

L’adjoint au maire de Marseille chargé de la Culture, Jean-Marc Coppola, se réjouit de ces tests : « Tout ce qui peut permettre, comme tests et expérimentations, montrant qu’il n’y a pas plus de risques dans les salles de spectacles que les centres commerciaux ou dans les métros et les trains, puisse servir au niveau national à prendre une décision de réouverture », dévoile France Info. Des concerts tests sont également prévus en Allemagne et au Luxembourg après la réussite du test en Espagne.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de