— ANURAK PONGPATIMET / Shutterstock.com

Différentes expériences menées par des chercheurs britanniques ont permis de confirmer que le fait de plisser les yeux et de cligner lentement des paupières permettait d’établir un lien privilégié avec les chats.

Les premières preuves expérimentales de cette théorie

Menée par des experts en comportement animal de l’université du Sussex et publiée dans la revue Scientific Reports, cette étude est la première du genre à confirmer la théorie du « sourire de chat ». Dans un premier temps, les chercheurs ont observé 21 chats issus de 14 foyers différents afin de déterminer comment ils réagissaient lorsque les humains, se trouvant à une distance d’environ un mètre, établissaient un contact visuel et leur envoyaient un lent clignement d’yeux.

La seconde expérience a porté sur un groupe supplémentaire de 24 félins issus de huit foyers différents, afin de voir comment ces derniers réagissaient lorsque l’un des chercheurs, qui ne leur était pas familier, clignait lentement des yeux, et de déterminer l’influence de ce geste sur la décision d’un chat de s’approcher ou non de sa main lorsqu’elle lui était présentée.

Celles-ci ont révélé que les chats étaient plus susceptibles d’envoyer un clignement lent en réponse à ceux de leurs propriétaires, par rapport aux situations où ces derniers n’établissaient pas préalablement ce type de contact visuel. Il s’est également avéré que les chercheurs s’étant livrés à cette gymnastique avant d’offrir leur paume aux félins étaient plus susceptibles d’être approchés que ceux qui maintenaient une expression neutre.

Selon les chercheurs, ces résultats montrent que le fait de cligner lentement des yeux constitue une communication positive entre les chats et les humains et peut être utilisé pour établir un lien à la fois entre les animaux de compagnie et leurs propriétaires, ainsi qu’entre les chats et des personnes leur étant étrangères.

— Kuttelvaserova Stuchelova / Shutterstock.com

Améliorer le bien-être des félins

Actuellement, l’équipe ignore si les chats ont développé ce type de « sourire » en imitant l’Homme, ou s’il s’agit d’un comportement antérieur à leur domestication, mais ils espèrent que les résultats permettront, en renforçant leurs liens avec les humains dans une multitude de contextes, d’améliorer leur bien-être.

« En tant que personne étudiant le comportement animal et propriétaire de chats, il est formidable de pouvoir montrer que chats et humains peuvent communiquer de cette manière », a déclaré Karen McComb, auteure principale de l’étude. « C’est un phénomène que de nombreux propriétaires de chats avaient déjà soupçonné, il est donc fascinant d’en avoir trouvé la preuve. »

« C’est quelque chose que vous pouvez essayer vous-même avec votre chat à la maison. C’est un excellent moyen de renforcer vos liens avec lui. Essayez de le regarder de près, comme vous le feriez en souriant, puis plissez les yeux pendant quelques secondes. Vous constaterez qu’il réagira de la même manière et vous pourrez entamer une sorte de conversation », conclut la chercheuse.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

Le titre etait prometeur mais ca je le pratique et le savais.Ce qu’il faut faire aussi lorsque l’on a un chat petit,c’est plus lui apprendre des choses. A cet age ce sont des eponges,et ce que vous leur apprendrez, ce sera gravé dans leur mémoire à vie.A un an,c’est trop… Lire la suite »