Picasso, Renoir, Cézanne… Plus de 2 000 toiles de grands maîtres sont désormais disponibles en ligne

La Fondation Barnes à Philadelphie a mis en ligne sur son site internet – gratuitement – des milliers d’œuvres d’art. Ces toiles de maîtres impressionnistes, postimpressionnistes et modernes sont désormais accessibles à tous, pour le plus grand bonheur des amateurs d’art. 

 

2000 oeuvres dévoilées

Cézanne, Renoir, Picasso, Modigliani ou Matisse n’auront plus de secrets pour vous désormais. La Fondation Barnes a publié récemment des images de près de la moitié de sa collection en ligne. Elles sont disponibles en téléchargement gratuit et haute définition directement sur le site de la Fondation.

“2 081 des 4 021 objets de Barnes ont été mis en ligne, dont 1 429 œuvres disponibles en téléchargement dans le domaine public.”

Sarah Cascone d’Artnet qui travaille à la Fondation Barnes

Vous allez pouvoir naviguer sur le site de manière très précise grâce à des filtres de couleur, de lumière, de type de lignes et de profondeur de champ notamment, ou simplement faire une recherche par mot-clé. Enfin, vous pourrez voir des oeuvres similaires à celle que vous êtes en train de visionner.

 

“Faire comme les autres musées”

La Fondation Barnes est un musée inauguré en 1925 à Philadelphie. Plusieurs fois déplacé, il s’est étoffé grâce à la collection d’Alfred Barnes, entrepreneur richissime et féru d’art. Barnes a acquis au fil du temps beaucoup de tableaux notamment d’artistes français comme Renoir, Cézanne et Matisse; mais aussi de l’espagnol Picasso, et de l’italien Modigliani. On retrouve dans sa collection des oeuvres impressionnistes, post-impressionnistes et appartenant à l’époque moderne.

Pourtant cette décision va à l’encontre des volontés du fondateur du musée, qui ne voulait pas que ses oeuvres soit vues par le “grand public”. Il avait en effet laissé des consignes assez claires sur la façon dont sa collection devait être présentée à un auditoire très limité après sa mort. Il avait insister sur l’interdiction de reproduire ses tableaux, même numériquement.

Voici quelques-unes des milliers d’oeuvres dévoilées il y a quelques jours :


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux