© Nintendo / The Pokemon Company

Très certainement, les dessins animés ne sont pas réservés aux enfants, et c’est encore plus vrai quand il s’agit d’animation japonaise. Même d’éminents scientifiques peuvent apprécier les dessins animés, et c’est le cas de ce chercheur qui a nommé des coléoptères qu’il a découverts d’après trois Pokémon légendaires de type oiseau.

Des noms spéciaux pour des insectes spéciaux

L’étudiant doctorant de l’université nationale d’Australie, Yun Hsiao, et le professeur d’entomologie de l’Eastern New Mexico University, le Dr Darren Pollock, ont récemment découvert trois nouvelles espèces de coléoptères australiens. Les trois insectes étant encore inconnus de la communauté scientifique, ce fut tout naturellement aux deux chercheurs qui les ont découverts de leur donner un nom. S’il est fréquent que les scientifiques nomment leur découverte d’après leur propre nom, ou d’après d’autres personnes à qui ils veulent rendre hommage, ces deux chercheurs ont eu une idée plutôt originale.

Pour nommer leurs bestioles, ils ont choisi de s’inspirer de l’univers Pokémon. Plus précisément, le Dr Pollock et Yun Hsiao ont décidé de nommer les coléoptères d’après trois Pokémon légendaires de type oiseau, également connus comme étant les « oiseaux légendaires de Kanto ». Les insectes découverts, appartenant à la famille des Binburrum, s’appellent ainsi Binburrum articuno (nommé d’après le Pokémon légendaire qui contrôle la glace, connu sous le nom d’Artikodin en français), Binburrum moltres (ou Sulfura, celui qui contrôle le feu) et Binburrum zapdos (ou Electhor, celui qui contrôle l’électricité).

Bien évidemment, les insectes nouvellement découverts ne sont pas aussi impressionnants que les Pokémon dont ils portent le nom. Quoi qu’il en soit, les chercheurs ont déclaré que ces coléoptères ont tout de même quelque chose de spécial, notamment dans leur coloration. En effet, les trois insectes peuvent facilement être distingués de leurs compères : l’un arborant une coloration brun argenté sur ses ailes et son corps, le second avec la moitié supérieure dorée et la moitié noire, et le dernier avec les ailes et une tête noires séparées par une bande dorée. Les détails concernant les trois coléoptères sont relatés dans un article publié dans la revue The Canadian Entomologist.

Un hommage qui coïncide avec le 25e anniversaire de la franchise Pokémon

Comme on peut s’en douter, les deux chercheurs sont deux grands fans des Pokémon. « Le choix d’un nom pour une nouvelle espèce n’est pas anodin ; il doit être différent de toute autre espèce décrite. L’un des moyens d’y parvenir est de choisir un nom que personne n’aurait jamais imaginé auparavant. Yun dit qu’il était un aspirant entraîneur de Pokémon quand il était jeune, et donc, en raison de la rareté des spécimens des trois nouvelles espèces, il a suggéré que nous les nommions d’après les trois Pokémon oiseaux légendaires. Naturellement, je pensais que c’était une excellente idée », a notamment expliqué le Dr Pollock dans un communiqué.

À noter que cet hommage rendu à l’univers Pokémon tombe très bien puisque la franchise fête sa 25e année d’existence cette année. À cette occasion, la franchise a déjà annoncé quelques nouvelles qui vont ravir les fans, dont notamment des jeux vidéo et une chanson interprétée par Katy Perry. Bien que ces nouveautés soient très attendues, cette référence inédite donnée par d’éminents chercheurs reste un très beau cadeau au monde Pokémon. Il est également important de savoir que ce n’est pas la première fois que de nouvelles espèces sont nommées d’après des Pokémon, a rapporté Forbes. Par exemple, une espèce d’abeille est appelée Chilicola charizard, Charizard étant le nom de Dracaufeu en anglais.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de