Découvrez les clichés inédits de l’astéroïde Ryugu capturés par des robots japonais

Après avoir réussi à faire atterrir deux rovers sautillants sur un astéroïde, l’agence spatiale japonaise JAXA a dévoilé sur Twitter les premières images capturées par les robots. Des témoignages qui nous permettent de nous montrer à quoi ressemble un astéroïde mais aussi de nous aider à mieux les étudier.

 

LA ROCHE SPATIALE OBSERVÉE DE PRÈS

Ryugu, un astéroïde de 900 mètres de large et vieux de plus de 4 milliards d’années, est devenu un véritable phénomène sur Twitter. Via les deux robots envoyés par l’Agence spatiale japonaise JAXA, les internautes ont pu découvrir il y a quelques jours à quoi ressemble la surface d’un astéroïde. Cependant, de nouvelles images transmises par les robots ont été postées sur le réseau social ainsi qu’une vidéo présentant plus en détail le « sol » de Ryugu.

 

UN ENVIRONNEMENT ACCIDENTÉ

L’un des premiers constats en observant les images des deux robots est que le paysage de cet astéroïde est à la fois accidenté mais également couvert de plusieurs blocs rocheux. C’est la première fois que nous pouvons observer d’aussi près l’aspect d’un astéroïde et l’exploit est d’autant plus grand que l’exploration est très difficile pour les deux robots.

La gravité étant faible sur Ryugu, les deux robots qui se déplacent en sautillant doivent se déplacer avec précision. Ils parviennent malgré tout à nous offrir un magnifique spectacle qui donne aux scientifiques de nouvelles pistes de réflexion.

 

DES TRACES D’EAU SUR RYUGU ?

En plus de parcourir sa surface, les deux rovers ont pour mission de mesurer sa température et recueillir des matériaux souterrains. Ces éléments sont déterminants car d’après certaines théories, l’astéroïde contiendrait de l’eau.

Un détail sur lequel les spécialistes vont se pencher mais pour l’heure, nous pouvons profiter de ces images époustouflantes qui marquent un tournant dans l’exploration spatiale.


Les Tardigrades sont des créatures microscopiques capables de revenir à la vie après 30 ans dans la glace

— @DailyGeekShow