2. Port Royal en Jamaïque

Selon BBC, Port Royal était le paradis des pirates caribéens et « la ville la plus dangereuse au monde ». Néanmoins, un tremblement de terre dévastateur et un tsunami ont entraîné les deux tiers de la ville sous les vagues. Sur les 6 500 habitants estimés de la ville à l’époque, 2 000 auraient péri dans ces catastrophes naturelles tandis que 3 000 autres sont morts des suites de blessures ou de maladie, rapporte l’UNESCO.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments