5 mythes sur les requins qui ont malheureusement la vie dure

strong>Les requins font partie des prédateurs, toutes espèces confondues, les moins populaires auprès du grand public, notamment à cause de films tels que « Les Dents de la mer » (1976). Cette peur a été alimentée au fil des années. Ainsi, de nombreux mythes – complètement faux – circulent encore sur les requins. Voici donc pour vous l’occasion de mettre fin aux idées reçues, à travers 5 mythes déconstruits sur ces poissons fascinants.

 

Tous les requins sont mangeurs d’hommes

Requin Baleine
Requin Baleine

En fait, la plupart des requins se nourrissent de poissons et d’invertébrés, comme les calamars, explique le World Wildlife Fund. Les attaques de requins sont le plus souvent le résultat d’accidents, dus à la faible visibilité sous l’eau. C’est aussi la raison pour laquelle il y a plus de cas de morsures que de morts. En moyenne, 30 attaques ont lieu tous les ans, dont 5 sur 10 s’avèrent fatales. Fait surprenant, les distributeurs automatiques font plus de victimes chaque année.

L’U.S. Consumer Product Safety Commission rapporte que 37 incidents impliquant des distributeurs entre 1978 et 1995 ont connu une issue fatale. Des recherches, comme celles de Daniel Bucher, spécialiste des requins à la Southern Cross University, révèlent que la chair humaine serait très désagréable à manger pour les requins. Des recherches, comme celles de Daniel Bucher, spécialiste des requins à la Southern Cross University, révèlent que la chair humaine serait très désagréable à manger pour les requins. Ce n’est donc pas le met de prédilection.

 

Les requins ne sont pas intelligents. D’ailleurs, leurs cerveaux ne sont pas plus grands qu’une noisette

Requin Tigre
Requin Tigre

Que nenni ! Ces derniers font partie des animaux marins les plus intelligents connus à ce jour, et ce, grâce à plus de 400 millions d’années d’évolution. Des études ont prouvé qu’ils pouvaient déchiffrer des comportements sociaux complexes. Les requins sont aussi très curieux, une étude menée par Wesley Strong en 1996 montre qu’ils seraient capables d’approcher une forme qui leur est méconnue par simple curiosité.

Une autre étude a également prouvé qu’ils communiquent grâce au langage corporel. Quant à leur soi-disant petit cerveau, le rapport entre leur corps et leur cerveau est équivalent à celui de la plupart des mammifères et oiseaux, selon une étude menée par Leo Demski et R. Glenn Northcutt, qui ont étudié la taille du cerveau des requins en 1996.

Tous les requins sont grands, effrayants avec des grandes dents aiguisées

Un requin-zèbre via Shutterstock
Un requin-zèbre via Shutterstock

Il existe près de 450 espèces de requins aux gabarits très différents. Par exemple, le requin roussette mesure entre 60 et 80 centimètres de long, tandis que le requin baleine mesure entre 4 et 14 mètres de long – même s’il peut exceptionnellement atteindre 20 mètres de long. De même, le requin pèlerin ne se nourrit que de plancton, bien que sa mâchoire mesure 0,9 mètre de large.

En ce qui concerne le requin blanc, une seule de ses morsures peut s’avérer fatale et ce, grâce à ses 300 dents triangulaires et aiguisées. Le requin lézard a quant à lui l’apparence d’une anguille et peut mesurer jusqu’à 2 mètres de long. Sa mâchoire, très extensible, lui permet d’avaler des proies mesurant plus de la moitié de sa taille. Le requin marteau possède, quant à lui, un faciès en forme de « T », qui lui est propre.

 

Si vous êtes attaqué par un requin, frappez-le au nez

Requin Blanc
Requin Blanc

Mauvaise idée. Essayer de donner un coup sous l’eau n’est jamais très efficace, selon David Shiffman, spécialiste des requins à Mauvaise idée. Essayer de donner un coup sous l’eau n’est jamais très efficace, selon David Shiffman, spécialiste des requins à l’University of Miami’s Abess Center for Ecosystem Science and Policy, à qui la question a été posée sur Twitter.

Pour lui, le meilleur moyen d’échapper à un requin est de lui mettre le doigt dans l’œil. En effet, des barrières semblables aux paupières protégeraient l’œil des requins contre les proies essayant de se débattre dans leur mâchoire. Cependant, elles seraient inefficaces contre les doigts humains, estime le chercheur.

 

Les requins sont intouchables

Requin baleine, aquarium de Géorgie, USA
Requin baleine, aquarium de Géorgie, USA

Bien que les grand requins, tels que les requins tigres et les requins baleines, n’aient pas à se soucier des prédateurs, les plus petits d’entre eux n’ont pas ce privilège. En effet, certaines espèces de requins sont très petites, elles sont, par conséquent, susceptibles de servir de repas aux espèces plus imposantes. Plusieurs mammifères marins, dont les orques, chassent également le requin.

A dire vrai, la principale menace pour les requins est l’Homme. En effet, ceux-ci font face à l’extinction de leur espèce dans tout l’océan, principalement à cause de la pêche excessive. Pêchés pour leurs ailerons, utilisés pour la médecine alternative et la cuisine, environ 100 millions de requins sont tués chaque année à travers le monde.

La surpêche menace la survie des requins via Shutterstock
La surpêche menace la survie des requins via Shutterstock

Les requins ne sont donc pas ceux que vous croyez ! A la rédaction, nous en avons appris beaucoup – et mis fin, on ne vous le cache pas, à quelques-unes de nos idées reçues – sur les requins. Envie d’en savoir plus sur ces animaux ? Découvrez 12 faits pour mieux les connaître.


Dans le monde, plus de 30 000 000 de filles en âge d’aller à l’école primaire ne sont pas scolarisées.

— @UNICEF_france