Le coronavirus continue de se propager tandis que les festivités du Nouvel An lunaire sont sur le point de commencer. Dans une tentative d’enrayer l’épidémie, le gouvernement chinois a placé près de 20 millions de personnes en quarantaine. Une décision drastique qui intervient à temps ?

Interdiction de circuler

Chaque année, les Chinois se préparent à fêter le Nouvel An lunaire le 25 janvier. Pour cela, ils sont des millions à migrer afin de rejoindre leur ville d’origine pour passer les fêtes en famille. Cette année, les choses vont malheureusement être un peu différentes. En effet, avec la crise sanitaire qui touche actuellement la Chine, la ville de Wuhan et trois villes de banlieue ont été placées en quarantaine. Afin d’essayer d’arrêter la propagation du coronavirus, ce n’est pas moins de 20 millions de personnes qui sont confinées dans leur ville de résidence.

Wuhan est la capitale de la province du Hubei et compte à elle seule 11 millions d’habitants. D’après cette annonce chinoise, tous les moyens de transport ont été suspendus, y compris les bus et métros, et ce, jusqu’à nouvel ordre. De plus, le port du masque est désormais obligatoire dans les lieux publics. Certains habitants ont réussi à quitter la ville via les autoroutes, ce qui a créé de nombreux embouteillages, mais ces dernières ont par la suite progressivement fermé.

D’autres villes de la province du Hubei sont également touchées, telles que Huanggang, une ville de 7,5 millions d’habitants située à 70 km à l’est de Wuhan, et la cité d’Ezhou avec ses 1,1 million d’habitants. À l’ouest, la localité de Xiantao a fermé les accès à une grande voie de circulation, et au sud, Chibi a suspendu tous ses transports publics. Ces deux communes rassemblent plus de deux millions d’habitants.

Les supermarchés et pharmacies ont été complètements dévalisés par les habitants, qui se préparent à passer les prochaines semaines terrés chez eux. Cela a entraîné une inflation des prix dans certains quartiers. Beaucoup ont trouvé les rayons vides au moment de faire leurs courses et se préparent à tenir grâce à leurs réserves de nouilles et de produits surgelés.

La ville de Wuhan — sleepingpanda / Shutterstock.com

Un virus qui se propage rapidement

Cette mise en quarantaine « sans précédent dans l’histoire de la santé publique » d’après l’Organisation mondiale de la santé, intervient plus de trois semaines après le début de l’épidémie, qui a déjà fait 26 morts et touché plus de 850 personnes selon les chiffres officiels. Il s’agit de la mesure la plus drastique prise par Pékin depuis le début de l’épidémie. La capitale du pays le plus peuplé du monde a également décrété l’annulation des festivités visant à célébrer l’année du Rat et la Cité interdite a été fermée.

Si la ville de Wuhan est l’épicentre de l’épidémie, le virus s’est déjà répandu au Japon, en Thaïlande, au Vietnam, en Corée du Sud et même aux États-Unis. De plus, un deuxième mort vient d’être déclaré en dehors de l’épicentre, à Heilongjiang, une province frontalière de la Russie et située à plus de 1.800 km à vol d’oiseau de Wuhan.

Cette mesure intervient-elle trop tardivement ?

Certaines voix mettent en doute l’efficacité des mesures prises et la réalité des informations communiquées par le gouvernement. Pour certains, la mise en quarantaine arrive trop tard. « Je ne suis pas optimiste sur son efficacité. On a manqué la fenêtre idéale pour enrayer le virus« , déplore Guan Yi, expert à l’université de Hong Kong, qui s’est exprimé auprès du magazine Caixin. De même, d’autres remettent en doute la véracité des chiffres officiels. Des médecins de Wuhan jugent qu’il y aurait en réalité « 6000 » malades, rapporte le magazine Caixin, un média chinois assez libéral.

Avec le Nouvel An lunaire, les trois gares de Wuhan, Hankou et Wuchang, qui desservent l’agglomération de Wuhan, « ont vu passer le 22 janvier 299 600 passagers en partance, dont 93 000 de la seule gare de Wuhan« , selon le site sina.com. Une mobilité qui a de quoi inquiéter.

Province de Hubei, où se situe Wuhan © Joowwww / Wikipedia

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

A qui profite le crime?
Ce qui m’interpelle c’est le point zéro,situé en plein milieu de la Chine.
La guerre économique existe,c’est celle que je préfère s’il faut en préférer une,la guerre bactériologique aussi existe.