20 chiffres ahurissants qui témoignent de la place écrasante que la technologie a prise dans nos vies

Nous en avons fait du chemin depuis le premier télégramme envoyé en 1844 et le premier coup de téléphone en 1876. SMS, mails, réseaux sociaux, démocratisation du smartphone… Nous vivons aujourd’hui dans un monde ultra connecté. Cette modernisation de nos moyens de communication possède, certes, des bons côtés, mais elle a également des conséquences néfastes. Le DGS vous présente 20 chiffres pour élucider le sujet.  

 

En 1991, le taux de pénétration du mobile dans le monde était de 0,6 %

portables-anciens

Pour mieux comprendre l’explosion du marché du téléphone portable, il faut savoir qu’en 1991 son taux de pénétration, c’est-à-dire la couverture du marché, était de seulement 0,6 % à l’échelle mondiale.  

 

En 2014, il y avait 6,9 milliards d’abonnements mobiles dans le monde

personnes-telephonesLe téléphone portable est désormais présent dans toutes les régions du monde via Shutterstock

En 2014, nous étions 7,1 milliards d’habitants sur la planète. Le nombre d’abonnements mobiles s’élevait quant à lui à 6,9 milliards, soit un taux de pénétration de 96 %. En un peu plus de 20 ans, le marché du téléphone mobile a tout simplement explosé.

 

Le taux du pénétration du mobile est de 126 % en Europe contre 63 % en Afrique

telephones-afrique

Il existe tout de même des disparités entre les différentes régions du monde. Ainsi, l’Europe ou l’Amérique sont fortement touchées par le phénomène “mobile”. Le taux de pénétration de ce dernier est de 109 % outre-Atlantique et de 126 % sur le Vieux Continent. En Afrique ou dans certaines régions d’Asie, des zones ne sont pas couvertes et certains habitants n’ont pas les moyens de se procurer un téléphone, ce qui met au jour les nombreuses inégalités dans le monde. Le taux de pénétration du téléphone mobile en Asie-Pacifique est de 89 %, alors qu’il est de 63 % en Afrique.


Celui qui connaît l’art de vivre avec soi-même ignore l’ennui

— Erasme