les chèvres ont un accent

Les chèvres ont un accent lorsqu’elles vivent au sein d’une même communauté. Ainsi, chèvres et chevreaux d’un même groupe modulent leurs cris pour ressembler à ceux de leur environnement social. Selon les chercheurs, cette « convergence des appels » serait l’un des premiers échelons sur l’échelle des capacités d’apprentissage vocal.

C’est une évidence chez les humains : vivre au sein d’un groupe pousse à adopter des traits comportementaux communs. C’est notamment le cas des accents, comme on peut en voir dans le sud de la France ou encore au Québec. Néanmoins, ce phénomène existe également chez nos amis les animaux. En effet, les oiseaux, les éléphants ou encore les baleines disposent d’une certaine « plasticité vocale ».

Ainsi, certains individus vont jusqu’à imiter des sons nouveaux pour eux. Les chercheurs Elodie Briefer et Alan McElligott de l’Université Queen Mary à Londres ont prouvé que c’est également le cas pour les chèvres élevées ensemble. Ainsi, le bêlement de ces animaux ne serait pas uniquement déterminé par la génétique et l’hérédité, comme la configuration de l’appareil vocal qui impacte le cri.

Pour arriver à cette conclusion, ils ont analysé certains cris spécifiques de chèvres et chevreaux, parmi des groupes différents. Ils ont alors remarqué que les cris des petits d’un même groupe, qu’ils soient de la même famille ou non, sont de plus en plus semblables au fil du temps. Ils développent des accents similaires, car les chèvres modulent leurs cris en fonction de leur environnement social !

accent chèvre naine
Les chèvres ne font que modifier légèrement leurs cris pour les faire ressembler à ceux de leurs congénères.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de