— Kartinkin77 / Shutterstock.com

Depuis le début de la période de confinement, nous observons de nombreux événements inhabituels se produire : un dauphin dans le port de Cagliari, des chèvres en balade dans une petite ville du pays de Galles… La nature et les animaux semblent véritablement reprendre le dessus et profiter de leurs vacances alors que les humains sont confinés chez eux.

Les habitants du Royaume-Uni, tout comme dans d’autres pays d’Europe, sont actuellement confinés en vue d’endiguer la propagation du coronavirus : beaucoup de rues se sont vidées, parmi lesquelles celles de Llandudno, une ville située sur la côte nord du pays de Galles et qui, depuis quelques jours, est témoin d’un curieux spectacle. En effet, profitant de l’absence des humains, des chèvres ont envahi les rues.

Andrew Stuart réside à Llandudno et est producteur de vidéos et de sites Web chez Manchester Evening News. Muni de son téléphone et grâce à son compte Twitter, il a parfaitement documenté la prise de contrôle de la ville par les chèvres, tel un reporter, en publiant très régulièrement des images et des vidéos. Son reportage a commencé vendredi dernier. 

Dans son tweet, il écrit : « Je pense que je viens de faire arrêter un groupe de chèvres à Llandudno. Laissez-moi vous expliquer : tout d’abord, je l’ai vu depuis l’intérieur d’un pub sombre (celui dans lequel je vis actuellement). Je pensais que je voyais des choses. J’ai donc pris une vidéo. » Sur cette vidéo, on voit un troupeau de chèvres dévalant la rue à toute vitesse. Un peu plus tard, nous pouvons observer ces mêmes chèvres se nourrir grâce aux haies de la rue de Trinity Square. Stuart mène l’enquête et écrit : “J’ai donc décidé de voir ce qui se passait. Elles se sont arrêtées sur Trinity Square, et ont décidé que les haies étaient très savoureuses (pour être honnête, elles le sont probablement si vous êtes une chèvre).”

Stuart a ensuite appelé la police locale, qui a envoyé une voiture de patrouille pour faire face à la situation et déplacer les chèvres. Mais cela ne les a pas arrêtées, puisque dès samedi, elles étaient plusieurs à revenir, violant de ce fait les règles du confinement, notamment celle qui nous interdit de nous rassembler. Le lundi d’après, elles étaient encore plus nombreuses et ne se gênaient pas pour marcher sur les plates-bandes et les clôtures des maisons, faisant d’elles les véritables chefs du village.  

« Nouvelles des chèvres : elles sont de retour, et se rassemblent en groupes de plus de deux personnes »

Andrew Stuart nous explique l’origine de ces chèvres : « Elles ne descendent généralement du Great Orme (leur lieu de villégiature) que quand il y a du vent, et occupent seulement les ruelles en haut de la rue Mostyn. Mais maintenant, le confinement signifie que la ville est vide, et elles vont plus loin que jamais. »

Premier tweet : « Elles dirigent Llandudno maintenant, et nous devons simplement accepter ce fait. Shenkin doit leur donner des conseils de la part du Royal Welsh. » Deuxième tweet : « Elles savent exactement ce qu’elles font. Déjeuner dans le buisson puis petite sieste dans la cour de l’église. »

Mis à jour le 2 avril 2020: Un dauphin a été aperçu dans le port de Cagliari, et non pas à Venise.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Unicornis Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Unicornis
Membre
Unicornis

Commencer l’article avec comme exemple une fake news « Dauphin dans les canaux de Venise » ça fait très sérieux. Du coup zappage (avec deux p ça zap plus vite).