Découvrez comment les chevaliers se battaient réellement au Moyen Âge

Loin d’être à l’image des scènes fantastiques des films Hollywoodiens, les combats au Moyen Âge n’étaient pas aussi spectaculaires que dans les films. Les combats d’armure au demandaient une finesse technique de grande précision et c’est à l’occasion de l’exposition sur les épées au Moyen Âge du musée de Cluny (dans le 5e arrondissement de Paris) qu’il nous ait donné la possibilité de voir des démonstrations de combats typiques de cette époque.

La démonstration, qui se veut comme une approche expérimentale, s’appuie sur une reconstitution d’équipements et une étude des traités de combat de l’époque. Oubliez les lourdes armures qui empêchent un chevalier de se relever ou encore les puissants coups d’estoc capables de brisés une armure. On y découvre des chevaliers à la mobilité surprenante, croisant le fer avec une certaine grâce.

L’expression “mettre la pâtée” vient de la bataille de Patay où Jeanne D’Arc a battu à plate couture les Anglais

— @DailyGeekShow