Chaussettes et sandales : un fashion faux-pas qui existait déjà chez les Romains

Alors que la Fashion Week parisienne bat son plein, il est temps de faire le bilan des tops et des flops de cette première saison de 2019. L’occasion pour le Daily Geek Show de revenir sur l’un des plus célèbres crimes dans l’industrie de la mode : le port de sandales avec des chaussettes. Alors que beaucoup pensent qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’une tendance hideuse des années 2000, il semblerait que cette habitude soit bien plus ancienne et remonte même … à l’empire romain ! 

 

Des racines historiques bien plus anciennes que prévu 

En effet, des fouilles archéologiques ont révélé que cette tendance douteuse avait certainement des origines bien plus lointaines que prévu. La rouille issue d’un clou de sandale romaine trouvée dans des ruines découvertes dans le North Yorkshire en 2010 ont en effet étayé cette thèse, et suggéré qu’un vêtement de type chaussette était bel et bien porté en complément de la sandale.

Relayée par Richard Alleyne, l’information tend à prouver que « les légionnaires romains portaient des chaussettes avec leurs sandales ». Une découverte surprenante, qui suggère que le port des chaussettes sous les sandales daterait d’au moins 2000 ans.

« Même si nous n’imaginons pas les Romains en chaussettes, il est fort probable qu’ils aient agrémenté leur tenue de ce vêtement supplémentaire à l’approche de l’automne », a souligné Richard Alleyn, relayant les propos de l’archéologue responsable du chantier.

© Wikimédia / Oddman47

 

Une découverte qui remet en cause les représentations historiques jusqu’alors mises en place 

Comme chaque découverte vestimentaire sur le passé de nos ancêtres, cette révélation remet en cause les représentations picturales datant de cette époque ainsi que le mode de vie et le degré de civilisation de nos anciens.

Une problématique à laquelle sont confrontés les spécialistes, notamment en termes de reconstitution. C’est le cas de Sally Pointer, une éducatrice en patrimoine et artisan. Décrite par Jessica Leigh Heister, d’Atlas Obscura, comme « une amoureuse du monde antique depuis qu’elle est enfant », elle est spécialisée dans la reconstitution d’objets d’époque, le tout en essayant au maximum de se confronter aux techniques de l’époque.

Lors de la découverte du port de chaussettes rayées par les Égyptiens, cette passionnée avait entrepris la reconstitution d’un modèle semblable à ce qui se faisait très certainement à l’époque. Pour créer ces chaussettes, elle a utilisé une technique appelée naalbinding qui consiste à boucler du fil sur une aiguille, et en joignant les deux orteils de la chaussette, jusqu’alors séparés, au dernier moment.

Même si aucun aperçu de la chaussette romaine n’a pour l’instant été réalisé, il se pourrait qu’un jour nous soyons en mesure de visualiser les chaussettes portées par nos ancêtres les romains. Cependant, si la théorie étayée par les fouilles confirme la présence de chaussettes sous les sandales des romains, nous saurons qui blâmer pour le sens du style approximatif de certains de nos contemporains.

Une paire de chaussettes égyptiennes issue de fouilles archéologiques © Wikimédia / David Jackson

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux