— cge2010 / Shutterstock.com

C’est une situation particulièrement insolite : le château de Dracula devient un véritable vaccinodrome les week-ends. Explications.

Afin de pousser les Roumains à se faire vacciner, la Transylvanie a trouvé la solution : transformer le fameux château de Dracula en centre de vaccination tous les week-ends. “Les demandes de vaccination ralentissent en Roumanie. Nous avons voulu montrer qu’il existait une manière différente de se faire piquer !”, explique Alexandru Priscu, porte-parole du château. 

Pour se faire administrer une dose du vaccin Pfizer-BioNTech dans cette effroyable bâtisse, pas besoin de prendre rendez-vous. Il suffit simplement de venir aux heures d’ouverture. Tout visiteur se faisant vacciner obtient alors un billet gratuit pour visiter le château et ses salles de torture abritant 52 objets de torture médiévaux. Et pour encore plus d’originalité, un dessin d’une infirmière aux dents de vampire est représenté sur l’attestation de vaccination. 

En plus de favoriser l’augmentation de la vaccination, ce château espère relancer le tourisme. Par ailleurs, depuis l’annonce publiée sur Facebook, il est inondé de demandes d’étrangers voulant s’y faire vacciner. Toutefois, afin de ne pas encourager les voyages internationaux, seuls les Roumains peuvent s’y rendre. 

Au moment où nous écrivons, seuls 19 % des Roumains ont reçu au moins une première dose de vaccin. Depuis le début de la crise, le pays a enregistré plus d’un million de cas et plus de 29 000 en sont décédés. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de