Excellente nouvelle pour l’environnement : la France veut fermer ses centrales à charbon d’ici 2021

Emmanuel Macron prévoit de fermer toutes les centrales à charbon d’ici 2021. Il réaffirme son engagement concernant ses objectifs environnementaux le 24 janvier, le Forum économique mondial de Davos.

 

Les avantages économiques de l’innovation pour la France

Le chef d’État voit dans ce projet des avantages économiques de l’innovation. Dans son discours, il s’explique. Pour lui, cela correspond à un “énorme avantage en termes d’attractivité et de compétitivité”

“Nous avons également décidé de faire de la France un modèle dans la lutte contre le changement climatique”, a affirmé le Président de la république lors du Forum économique mondial de Davos.

“Nous devons cesser de nous opposer d’un côté à la productivité de l’autre à la question du changement climatique”, déclare-t-il ensuite. L’objectif est fixé pour 2021, François Hollande souhaitait lui aussi la fermeture des centrales à charbon sur l’hexagone en 2023.

 

Bienfaits des fermetures des centrales à charbon pour l’environnement

En France, la production d’énergie à partir de centrales au charbon est d’environ 1 %. Leur fermeture souligne l’affirmation de la France de se pencher sérieusement sur les questions climatiques.

Il existe différents moyens de produire l’énergie. L’énergie nucléaire n’est pas la plus écologique. Force est de constater qu’elle reste toutefois moins dangereuse pour l’environnement, lorsqu’elle est bien contrôlée, que l’énergie au charbon.

Le charbon est d’une grande nocivité. Il pollue en émettant un fort taux de CO2. Le dioxyde de carbone est le principal gaz responsable des effets de serre. En 2017, les émissions de CO2 augmentaient à nouveau après avoir stagné pendant trois ans.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux