Le procédé photographique du time-lapse offre toujours des résultats intéressants, si ce n’est époustouflants. Pour réaliser « Breath of the Seasons », ce Danois a mis pas moins de 3 ans pour réunir les images nécessaires, mais le résultat vaut le coup.

Le time-lapse est un effet d’accéléré effectué sur une grande série de clichés d’un même endroit à intervalles réguliers, ce qui permet de constater son évolution et ses changements entre la première image et la dernière. C’est ce procédé qui a été utilisé pour réaliser « Breath of the Seasons ».

Il aura fallu trois ans au Danois Jonas Høholt pour mettre en image l’évolution des quatre saisons à côté de chez lui, à Jutland, au Danemark. Il a traversé 12 saisons, du début de 2017 au début de 2020, afin d’obtenir les images nécessaires à l’assemblage de la vidéo finale.

© Jutland II / Vimeo

Selon le photographe : “Montrer ce cycle dans la nature à travers la photographie en accéléré a été une tâche gigantesque et une énorme réussite pour moi personnellement. Cela m’a conduit à travers tout le spectre émotionnel : épuisement, excitation, désespoir, joie et tout le reste. Les innombrables heures passées sur le site m’ont fait voir et ressentir la moindre différence apportée par les quatre saisons. Cela m’a fait ouvrir les yeux sur cette étonnante similarité de la nature pour nous les humains. En une seule respiration, la nature joue ses quatre saisons devant nos yeux avant de prendre une nouvelle respiration et de tout recommencer, encore et encore.

Découvrez également, à travers un behind the scene, comment Jonas Høholt est parvenu à réaliser son projet.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de