— Johnwoodkim / Shutterstock.com

Récemment, un champignon mortel a été découvert en Australie, dans l’Etat de Queensland. Celui-ci peut rétrécir le cerveau d’une personne et causer une défaillance de plusieurs organes. Quel est ce mystérieux et mortel champignon jamais aperçu dans cette région jusqu’à présent ?

Originaire de Corée et du Japon, ce champignon du nom de « corail de feu » (Poison Fire Coral en anglais), aussi appelé « cornes de daim rutilantes », vient d’être trouvé en Australie. Il a été découvert dans une banlieue de Cairns par le photographe local Ray Palmer et ensuite identifié par des scientifiques. Il a donc été retrouvé à des milliers de kilomètres de son habitat naturel dans les montagnes japonaises et coréennes. De plus, l’université James Cook a confirmé qu’il s’agissait du premier spécimen de l’espèce trouvé en Australie.

Le corail de feu est considéré comme le deuxième champignon le plus mortel au monde, selon l’Encyclopedia Britannica.
Ce champignon mortel est, jusqu’à présent, le « seul champignon connu dont les toxines peuvent être absorbées par la peau« , explique également le mycologue Matt Barett. Un simple contact avec ce spécimen entraîne une série de symptômes atroces et surtout mortels. La consommation ou tout contact avec le champignon entraîne une succession de symptômes dramatiques : vomissements, diarrhées, fièvre et engourdissements. Un unique toucher provoque des dermatites et des enflures.

Les raisons pour lesquelles ce champignon s’est retrouvé en Australie sont encore inconnues. Selon Matt Barett, il serait dans cette région depuis plusieurs milliers d’années. Les cellules qui le composent auraient été transportées par le vent. Par ailleurs, d’autres ont déjà été identifiés en Chine ou en Papouasie-Nouvelle-Guinée. La présence d’un tel spécimen hors de son état naturel inquiète profondément les spécialistes au sujet de la santé des personnes touchées. Matt Barett affirme d’ailleurs à ce sujet que « le fait que nous puissions trouver dans notre jardin des champignons aussi singuliers et importants sur le plan médical que les cornes de daim rutilantes montre que nous avons encore beaucoup à apprendre au sujet des champignons dans le nord de l’Australie ».

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de