— Will Day / Shutterstock.com

Ces dernières semaines, sur les réseaux sociaux, un nouveau défi écologique a mis en compétition des milliers d’utilisateurs : #FillTheBottle. En français “remplissez la bouteille”, le but du jeu est de remplir une bouteille en plastique avec des mégots de cigarettes ramassés dans la rue, le tout le plus vite possible. Une initiative intelligente qui permet de nettoyer une partie de nos rues.

Un nouveau challenge

Principalement destiné aux jeunes, ce nouveau défi assez interactif permet de prendre le premier rôle dans une chasse au trésor qui aura comme principal bénéficiaire notre Terre. Nous le savons, les rues des villes sont régulièrement soumises à la pollution de chacun, et notamment des mégots de cigarettes qui traînent. Ce nouveau challenge est d’ailleurs né à Paris le 31 juillet dernier, par une lycéenne parisienne de 18 ans.

Dans le principe, rien de plus simple : s’équiper d’une bouteille en plastique, aller dans la rue la plus proche et commencer à ramasser les mégots de cigarettes, en les insérant dans cette même bouteille. Ensuite, une fois que vous avez rempli votre contenant suivant son volume, vous pouvez prendre en photo le résultat et le poster sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, avec le #FillTheBottle

Ainsi, ce challenge a un double intérêt : premièrement, il permet de nettoyer nos rues en mettant à contribution les plus jeunes, afin de leur faire saisir l’importance de la pollution ambiante. Deuxièmement, les gens se rendent compte du temps relativement court qu’il faut pour remplir une bouteille avec des mégots de cigarettes. À titre d’exemple, à Belfort, des jeunes ont réussi à remplir une bouteille entière (1,5 L) de mégots de cigarettes sur seulement 400 m… en moins d’une demi-heure.

Alerte cigarette

Ce défi est un véritable succès, comme en témoignent les quelque 30 000 tweets et la centaine de photos qui avaient été postées en moins de 24 heures. Tout cela fait écho avec la consommation encore très élevée de tabac en France, qui pollue inexorablement. La métropole est le quatrième pays avec le plus grand pourcentage de fumeurs derrière la Grèce, la Bulgarie et la Croatie. 

Les femmes fument autant que les hommes, mais on s’est également aperçu que les jeunes commencent de plus en plus tôt à devenir des consommateurs réguliers et dépendants à la cigarette. D’ailleurs, leur rapport à la cigarette augmente graduellement à partir de 15 ans jusqu’à 25 ans.

Les chiffres autour de la pollution de la cigarette sont également ahurissants : rien qu’en 1995, l’industrie du tabac a généré environ 2,3 millions de tonnes de déchets industriels. Depuis, chaque année, 680 000 tonnes de déchets sont rejetées. En ce qui concerne la France, il est estimé que chaque année, 30 milliards de cigarettes sont jetés chaque année dans la nature. Pour rappel, un mégot met entre 15 et 25 ans à se dégrader. Alors, devant une telle initiative, qui ne résoudra, certes, pas la totalité de ce problème, on ne peut que saluer cette action qui vise à rendre nos rues plus propres…

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de