Quand l’invisible se matérialise : cette ingénieuse imprimante 3D transforme le son en de sublimes céramiques

Forme d’art parmi les plus populaires du monde, la musique reste difficilement représentable physiquement. Mais un duo de designers hollandais a relevé ce défi et compose, grâce à des sons, de superbes objets en céramique. SooCurious vous présente leur travail audacieux.

Le projet « Solid Vibration » (littéralement « Vibration solide ») est né d’une volonté commune. Celle de Ricky van Broekhoven et d’Olivier van Herpt, deux artistes hollandais. Le premier est un designer sonore spatial et le second est designer. Tous deux ont donc décidé de représenter les paysages sonores de Broekhoven.

Céramique-3D-6

Le résultat de cette association consiste en des récipients en céramique qui sont construits via un haut-parleur monté sur une plateforme d’impression 3D. L’appareil émet alors un son bas qui va influencer l’impression de l’objet. Olivier van Herpt explique d’ailleurs sur son site internet que « les chansons ou les sons peuvent désormais devenir des objets qui capturent le moment pour toujours ».

Plus concrètement, les objets tournent sur la plateforme pendant que l’argile est appliquée en 3D au rythme du bruit amplifié, forgeant un marquage visuel dans le matériau qui correspond aux longueurs d’onde audio. Finalement, les récipients obtenus ressemblent étrangement à des paniers tressés et sont du plus bel effet.

Céramique-3D-1

Céramique-3D-2 Céramique-3D-7 Céramique-3D-4 Céramique-3D-3

Cette technique est réellement étonnante. En plus de capturer physiquement et visuellement les sons, elle permet d’obtenir des créations uniques et propres aux choix des deux artistes hollandais. Pour contempler plus en détail le travail de Ricky van Broekhoven et d’Olivier van Herpt, vous pouvez vous rendre sur le site internet du second. Egalement, si la technologie 3D vous intéresse, découvrez le violon électrique conçu par un musicien français grâce à une imprimante 3D.


Le tetanos qui a pourtant quasiment disparu des pays riches, tue encore 584 personnes par jour, soit 213 000 décès par an dans le monde.

— @DailyGeekShow