Image montrant l’emplacement de la gigantesque cavité sphérique détectée par les chercheurs au sein de la Voie lactée. Une vue agrandie de la région (à gauche) montre les nuages moléculaires de Persée et du Taureau (respectivement représentés en bleu et rouge) — © Alyssa Goodman / Center for Astrophysics | Harvard & Smithsonian

Des astronomes ont identifié une gigantesque cavité dans notre galaxie. S’étendant sur plusieurs centaines d’années-lumière, celle-ci aurait été causée par une monstrueuse explosion stellaire il y a plusieurs millions d’années.

Un bulle géante s’étendant sur 500 années-lumière

La formation des étoiles est un processus complexe que les astronomes ne saisissent pas encore parfaitement. Nous savons que les astres ne sont pas créés individuellement, mais naissent plutôt au sein de vastes nuages moléculaires interstellaires, localisés le plus souvent dans les bras spiraux des galaxies semblables à la Voie lactée. Connus sous le nom de pouponnières stellaires, ces derniers contiennent du gaz suffisamment dense pour que la gravité déclenche la formation de tels objets cosmiques.

Actuellement, deux théories principales sont avancées pour expliquer comment ces nuages moléculaires denses se forment en premier lieu. La première veut qu’ils soient façonnés par les ondes de pression le long des bras spiraux, lorsque les étoiles commencent à s’entasser comme dans un embouteillage, tandis que la seconde implique les ondes de choc produites par des supernovas, qui regroupent le gaz et la poussière interstellaires.

Dans le cadre de travaux publiés dans la revue Astrophysical Journal Letters, des astronomes ont utilisé les données de la sonde spatiale Gaia afin de localiser précisément les nuages moléculaires de Persée et du Taureau, représentant avec Orion les structures de ce type les plus emblématiques de notre voisinage cosmique. La cartographie 3D réalisée a révélé qu’ils étaient situés le long d’une gigantesque cavité d’environ 500 années-lumière de diamètre.

Des observations appuyant l’hypothèse de la supernova

La structure de la bulle suggère que cette dernière a été formée par une supernova massive ou une série de supernovas survenues il y a environ 10 millions d’années. Les nuages que nous voyons aujourd’hui, et les étoiles qui s’y forment, étant le résultat des ondes de choc produites par ces explosions cataclysmiques.

Selon l’équipe, de tels travaux montrent que les supernovas peuvent jouer un rôle important dans la formation des étoiles, au-delà de leur apport en éléments plus lourds. Des cartes 3D aussi détaillées pourront à l’avenir être comparées à des modèles générés numériquement afin de mieux comprendre la formation des nuages moléculaires et des astres.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de