Prendre l’avion vous angoisse ? Ce casque de réalité virtuelle vous permet de profiter pleinement de votre voyage

Pour certains d’entre vous, les voyages en avion sont assez éprouvants. Nausées, mal de tête et peur panique, ces escapades dans les airs ne sont pas de tout repos. Cependant, de nouveaux casques de réalité virtuelle pourraient bien régler le problème. En effet, utilisés en plein vol, ils projettent des images qui semblent réelles, mimant les mouvements de l’avion, ou en diffusant des images de très bonne qualité de leur destination pour s’acclimater petit à petit au nouveau pays.

L’entreprise FlowIFE est spécialisée dans la technologie de pointe pour le grand public. Son objectif : rendre l’expérience de passagers la plus agréable possible. Dans cette optique, ils ont donc conçu un prototype de casque de réalité virtuelle très sophistiqué permettant d’aider le passager à mieux vivre son voyage.

casque-realite-virtuelle

Bon nombre de personnes ont le mal de l’air. Une fois dans l’avion, les secousses pourtant imperceptibles travaillent leur organisme. Ils sont alors sujets aux nausées, au mal de tête et même une fois arrivés à destination, ils ont du mal à s’acclimater à ce changement brusque. Rien de plus normal puisque notre organisme n’a pas été conçu pour encaisser un tel chamboulement. Voyager sur des kilomètres, de jour comme de nuit, au-dessus des terres que l’on foulait il y a peu de temps et atterrir dans un pays bien différent du nôtre : il y a de quoi être angoissé. D’ailleurs, notre cerveau digère mal tout ce voyage, et c’est en partie à cause de lui que nous pouvons nous sentir mal en avion… et plus précisément à cause d’informations contradictoires entre ce que ressent l’oreille interne (la sensation de mouvement et l’équilibre) et notre vision. Ce phénomène est plus connu sous le nom de cinétose. En effet, notre organisme réagit aux tumultes de l’avion mais de par les informations captées par nos yeux et transmises au cerveau, rien ne bouge devant nous. Or, d’après Leon Codrington, le directeur général pour le développement de produit de divertissement en vol, « la pire chose pour avoir le mal des transports est un décalage entre ce que les yeux voient et ce que le corps ressent ».

Le casque VR flow vous montre alors un horizon comme si vous bougiez avec l’avion. Ainsi, il n’y a plus de déconnexion entre les yeux et votre sens de l’équilibre ou ce que vous ressentez. Pour ce faire, le dispositif utilise des accéléromètres pour détecter le mouvement de l’aéronef et afficher un horizon qui se déplace au rythme de l’avion. Il diminue donc le mal des transports qui peut être une véritable plaie pendant un voyage. De plus, ce casque pourrait bien aider les personnes, très nombreuses, souffrant de décalage horaire, arrivées à destination. En les portant pendant le vol, elles afficheraient des images de très haute qualité du pays de destination pour acclimater petit à petit le voyageur à un nouvel endroit. Ainsi, il serait possible de plonger le passager dans un pays, de nuit comme de jour pour éviter les troubles dus au décalage horaire : une grande illusion faite au cerveau.

avion-VR-casque

Le dispositif de casque de réalité virtuelle est déjà utilisé par certaines compagnies comme Qantas, mais seulement sous forme de divertissement. En effet, regarder un film, jouer à un jeu dans un avion est bien plus drôle si l’on est complètement immergé dans cet univers. Or, on sait bien que les vols sont parfois agités, les voisins ne sont pas toujours les plus aimables, les cris des enfants peuvent déranger… Les casques de réalité virtuelle parent à ce problème et sont de plus en plus intéressants au vu des graphismes qui s’améliorent et des utilisations de plus en plus diversifiées que l’on en fait. Le VR flow, lui, reste un prototype prometteur. Les ingénieurs cherchent encore à l’améliorer car cette technologie est elle-même source de mal-être pour certains utilisateurs. En effet, les casques ne suivent pas toujours les mouvements des utilisateurs et posent alors le même problème de cinétose. Un inconvénient qui pourrait bientôt trouver sa solution, en utilisant des détecteurs de mouvement connectés au siège ou grâce à un signal sans fil de l’appareil, et même en ajoutant un nez aux images visionnées, comme le recommande une étude menée par l’université Purdue.

En plus de divertir et d’aider les passagers à supporter le mal des transports, ce casque pourrait être une interface de choix entre les passagers et l’équipage. Ainsi, il permettrait à la fois de se relaxer dans l’avion tout en suivant les consignes du personnel de bord. Les casques coûteraient entre 266 € et 695 €. Alors, prêt à décoller ?

avion-VR-casque

Ce casque pourrait réconcilier un grand nombre de gens avec les voyages en avion. Limitant les effets du mal de l’air et du décalage horaire, il serait un allié de taille pour des personnes souffrant de certaines angoisses en prenant ce moyen de transport. A la rédaction, on se porte volontaire pour expérimenter cette technologie dans les airs ! Aimeriez-vous mettre ce type de casque avant de décoller dans les airs ou préférez-vous profiter normalement de votre vol ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux