Un son mystérieux émane de la mer des Caraïbes, pourquoi ?

mer-caraibesLa mer des Caraïbes via Shutterstock

Les Caraïbes nous font tous rêver : les pirates, le sable fin, les légendes… Mais, la mer elle-même nous révèle des choses étranges. Au-delà du bruit des bateaux et du monde sous-marin, un autre son se fait entendre depuis la mer des Caraïbes.

Au sud-est du golfe du Mexique, la mer des Caraïbes est un large bassin bordant l’Amérique du Sud, l’Amérique centrale et les Antilles. Ce bassin est une part essentielle dans la circulation thermohaline, soit la circulation océanique à grande échelle engendrée par les différences de densité de l’eau de mer.

Cette circulation océanique forme des courants s’alimentant directement dans le Gulf Stream, un immense courant océanique prenant sa source en Floride et se diluant dans l’océan Atlantique, au niveau du Groenland après avoir longé les côtes européennes. Mais, lorsque des chercheurs de l’université de Liverpool ont décidé d’étudier les dynamiques de la mer des Caraïbes, une chose étrange a retenu leur attention.

En se penchant sur quatre différents modèles d’activité océanique pour essayer de découvrir les dynamiques de la région, les scientifiques ont réalisé rapidement que quelque chose d’étrange se passait. Pour voir si l’étrange phénomène était vraiment réel, ils ont vérifié les informations sur le niveau de l’eau et la pression du fond de la mer des Caraïbes entre 1958 et 2013.

Situation géographique du Gulf Stream, ce fascinant courant
Situation géographique du Gulf Stream, ce fascinant courant

Il s’est alors révélé que les étranges oscillations de la pression marine étaient bel et bien réelles, comme dans les modèles, mais produisant en plus un son grave et bas, comparable à un sifflement. Ce son reste discret, mais ses effets peuvent être mesurés depuis l’espace.

La raison de ce murmure ? Le son est causé par une grande vague, connue comme l’onde de Rossby, qui traverse l’océan pour aller vers l’ouest. L’onde disparait alors quand elle atteint l’ouest du bassin des Caraïbes, avant d’apparaître 120 jours plus tard sur son côté est. Cette mystérieuse disparition fut découverte il y a quelques années, mais les chercheurs savent maintenant que l’onde ne disparait que pour mieux interagir avec les fonds marins, causant ainsi ce sifflement.

« Nous pouvons comparer l’activité dans la mer des Caraïbes à un sifflet. L’interaction entre l’onde de Rossby et la mer des Caraïbes, en partie ouverte, provoque un échange d’eau avec le reste de l’océan qui nous permet d’entendre sa résonance », simplifie Hughes, l’universitaire chargé de la recherche.

Mais comme la mer des Caraïbes est plus grande qu’un sifflet ordinaire, le son est bien plus bas. Les chercheurs ont désormais nommé ce phénomène, le sifflet de Rossby. « Ce phénomène peut faire varier le niveau de la mer de quasiment dix centimètres le long des côtes colombiennes et vénézuéliennes. Donc, notre étude de ce sifflet est une avancée pour prédire le futur de la montée des eaux », ajoute Hughes.

mer-cariibeene

Les études des courants tout autour de la planète ont pour but de comprendre les évolutions climatiques à venir. Si l’océan vous fascine, contemplez la majestueuse puissance des vagues.


En 1950, l’Inde a refusé de participer à la Coupe du Monde de Football parce qu’il fallait porter des chaussures

— @DailyGeekShow