— Milleflore Images/ Shutterstock.com

Le nom du Canada est en effet le fruit d’un malentendu. Jacques Cartier, en débarquant sur ce qui est aujourd’hui les côtes canadiennes, a rencontré les autochtones iroquois, dont il n’a pas compris la prononciation. 

Les Iroquois ont aidé Jacques Cartier lorsqu’ils l’ont vu arriver sur leurs terres. Il lui ont indiqué comment se rendre dans le petit village de Stadaconé, qui serait de nos jours situé dans la ville de Québec (la ville, oui, et non la province). Ils auraient employé le mot “kanata”, qui signifie “village” ou “bourgade” en iroquois. Le problème est que Jacques Cartier n’avait pas bien compris la prononciation du mot, il a donc utilisé une consonance similaire : Canada. Ce nom a par la suite été utilisé pour désigner non seulement la ville, mais le territoire entier que Cartier explora à partir de 1535.

Le nom « Canada » est employé pour la première fois de façon officielle en 1791, lorsque l’on divise la province de Québec en deux colonies : le Haut-Canada et le Bas-Canada.  C’est seulement en 1841 que ces deux parties du Canada sont réunifiées sous le nom de “Province du Canada”.

De nos jours, le mot kanata désigne plusieurs choses différentes : c’est un quartier d’Ottawa, mais également une pièce de Robert Lepage qui évoque justement le thème de la colonisation et des autochtones au Canada, d’où il est originaire.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de