Les voitures autonomes, autrefois fiction, sont bien devenues réalité. Mais certaines entreprises vont plus loin dans l’automobile : une start-up a mis au point une technologie permettant à une même personne de conduire deux véhicules ! 

Un système d’autonomie pour piloter deux véhicules

Peloton est une start-up américaine, basée dans la Silicon Valley, qui essaye de penser différemment les véhicules de demain. La technologie qu’elle vient de dévoiler est assez particulière : un camion autonome pourra rouler en suivant les directives d’un humain qui conduit un second camion. Ainsi, un chauffeur conduit deux véhicules à la fois. Un système plutôt ingénieux, bien qu’il reste encore à développer.

Concrètement, les manoeuvres du conducteur d’un des deux camions sont transmises au second véhicule. Ce dernier est également équipé de capteurs, radars et caméras, à l’instar de nombreux véhicules autonomes. Le président et fondateur de Peloton, Josh Switkes, estime qu’il s’agit d’une technologie qui apporte un vrai changement dans les véhicules autonomes. “Un grand nombre de problèmes qui restent à résoudre avec le niveau d’autonomie 5 sont résolus lorsque vous êtes directement connecté au véhicule devant vous”, dit-il. 

Les vieux camions traditionnels font déjà partie du passé

Encore en phase de test

Peloton a déjà commercialisé un système autonome pour camions, PlatoonPro, qui est au système d’autonomie de niveau 1. Il faut savoir qu’il existe bien différents niveaux d’autonomie, allant de 1 à 5. Les trois premiers niveaux correspondent à de l’assistance à la conduite plutôt qu’à de l’autonomie complète. Mais cela représente déjà une avancée dans le domaine de l’automobile.

 Selon l’entreprise, PlatoonPro permettrait d’économiser 7 % de carburant, soit 7000 à 10.000 dollars par an et par camion. Mais la nouvelle technologie décrite en première partie est au niveau 4 d’autonomie, et permettrait donc une plus grande économie encore du carburant, et plus globalement une possible meilleure gestion du trafic routier. 

— WR7 / Shutterstock.com

Le parti pris de Peloton est clair. Josh Switkes le détaille : “Nous considérons que les conducteurs sont les meilleurs “capteurs” au monde (au sens où ils sont plus efficaces que tout capteur artificiel), et nous tirons parti de cette technologie pour permettre aux conducteurs de gagner en productivité.”

L’entreprise est autorisée à tester son nouveau système sur des portions d’autoroute. La législation américaine devra, en revanche, prévoir de nouvelles mesures concernant ces véhicules autonomes qui pourraient rapidement devenir une norme dans l’automobile d’ici les prochaines années. 

COMMENTEZ
3

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
BenjaminKingNounours67 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Nounours67
Invité
Nounours67

Déjà qu’ils ne sont pas foutus d’en contrôler un seul !!!

King
Invité
King

Il suffit de rajouter une remorque…. Ahhh la fameuse intelligence artificielle