― fizkes / Shutterstock.com

Des études ont montré que les câlins pouvaient diminuer le stress et la tension artérielle. Dans une nouvelle étude, des chercheurs britanniques ont mené des expériences pour trouver comment faire un bon câlin.

Le secret d’un câlin réussi réside dans sa durée

Des scientifiques de l’université de Londres ont mené une véritable étude sur les câlins. Elle a été publiée dans la revue Acta Psychologica. Ses auteurs expliquent que les câlins font partie des types de contact affectif les plus courants rencontrés dans la vie quotidienne. Cependant, nous ne savons pas comment ils affectent l’humeur.

D’après cette nouvelle étude, un câlin réussi dure notamment entre cinq et dix secondes. Les câlins qui durent plus longtemps procureraient plus de plaisir que ceux de courte durée. Cependant, ils ne doivent pas durer trop longtemps, car les sensations s’estompent progressivement au bout d’un certain moment.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont réuni 48 volontaires pour qu’ils réalisent différents types de câlins. Ces derniers ont fait des câlins pendant cinq ou dix secondes, en plaçant les bras sur les épaules, dans le dos ou sous les épaules.

— Syda Productions/ Shutterstock.com

Les participants étaient uniquement des femmes

Les câlinés devaient exprimer leur niveau d’appréciation de l’étreinte, immédiatement après le câlin puis trois et six minutes après. Il est à noter qu’ils avaient les yeux bandés « pour éviter que les retours visuels n’influencent la perception tactile ». Ils ont indiqué une excitation plus élevée juste après l’étreinte par rapport à trois minutes et six minutes après. En outre, la position des bras n’aurait aucune influence sur les émotions.

Cette fois-ci, les participants étaient uniquement des femmes. En raison de la pandémie de coronavirus, les chercheurs n’ont pas pu effectuer une expérience avec les hommes. Ils soulignent qu’il n’est ainsi pas clair si cette préférence peut changer en fonction du genre.

Malheureusement, avec la pandémie et les mesures de distanciation sociale, nous avons dû réduire les câlins. Avez-vous l’habitude de faire des câlins ?

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de