— leungchopan / Shutterstock.com

Avec les nouvelles technologies, on se croit souvent à l’abri des regards et des indiscrétions. Certains se croient tellement à l’abri qu’ils commettent des méfaits dignes de figurer dans des sitcoms. C’est le cas de ce cadre chez Microsoft qui aurait regardé un porno en VR devant ses collègues.

C’est un scandale assez particulier qui s’est produit chez Microsoft : un cadre de l’entreprise a été accusé d’avoir regardé de la pornographie en réalité virtuelle devant ses collègues. La vidéo VR mettait notamment en vedette des femmes vêtues de tenues légères qui participaient à une bataille d’oreillers sexualisée, a rapporté Business Insider. Selon des témoins de la scène, c’était un épisode particulièrement embarrassant et contrariant. Pire encore que de regarder du porno devant ses employés, le cadre a été accusé d’avoir imposé des attouchements de nature sexuelle à des collègues féminines.

Le cadre en question est Alex Kipman, âgé de 44 ans et éminent dirigeant de l’entreprise décrit comme étant un « golden boy » très talentueux pour son travail, mais source de problème à cause de son comportement. Kipman a en effet été au cœur de plusieurs problèmes de comportement inapproprié au travail. Il aurait à son compte des dizaines de plaintes pour harcèlement sexuel. Jusque-là, le cadre d’origine brésilienne s’en est toujours tiré, mais ce dernier scandale pourrait lui valoir un renvoi définitif de l’entreprise.

Pour l’instant, cependant, Microsoft a refusé de commenter l’affaire, et il en va de même pour Kipman.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments